This content is not available in your region

Séquoias géants : pourquoi ces arbres sont-il si importants?

Forêt nationale de Sequoia, Californie, USA
Forêt nationale de Sequoia, Californie, USA   -   Tous droits réservés  Unsplash
Par Rosie Frost  & Emmy Arpin Alotto

Les séquoias de Californie comptent parmi les arbres les plus grands et les plus anciens de la planète.

Jusqu'à récemment, la seule façon de connaître la taille de ces arbres était d'y grimper, d'évaluer le diamètre de leur tronc ou de les abattre. Mais ces méthodes ne sont pas particulièrement fiables et peuvent présenter une grande marge d'erreur.

Des scientifiques de l'University College London et de l'Université du Maryland ont mis au point un moyen de calculer leur masse totale à l'aide de lasers. Cela leur a permis d'obtenir des informations sans précédent sur la structure en 3D de ces séquoias géants.

Haut de 88 mètres et âgé de plus de 1 400 ans, le "Colonel Armstrong" figure parmi les arbres scannés. Il est situé dans la Réserve naturelle d'État Armstrong Redwoods en Californie.

Le Colonel Armstrong pourrait peser environ 110 tonnes, soit l'équivalent de 10 bus à deux étages. Ces arbres pourraient être 30 % plus gros qu'on ne le pensait auparavant.

Les résultats pourraient aider les scientifiques à estimer la quantité de carbone que les arbres absorbent et la manière dont ils pourraient réagir au changement climatique.

"La grande question en climatologie est de savoir si et où il faut planter plus d'arbres, et comment conserver aux mieux les forêts existantes", déclare Mat Disney, auteur principal de l'étude.

"Pour répondre à ces questions, les scientifiques doivent d'abord comprendre quelle quantité de carbone est stockée dans les différentes espèces d'arbres."

Des lasers pour cartographier le carbone des arbres

Les scientifiques de la NASA ont utilisé cette méthode au niveau du sol pour tester et améliorer une technologie similaire qui cartographie les forêts depuis l'espace.

Leur projet GEDI fournit des informations sur le rôle des arbres dans le cycle du carbone. Il utilise une technologie laser avancée à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour construire des cartes 3D des forêts. 

La mission a livré sa première série de données ce janvier. Elle a permis aux spécialistes de l'environnement de mieux comprendre comment les arbres du monde entier stockent et libèrent le carbone.

Article traduit de l'anglais