This content is not available in your region

République Tchèque : élever des poissons dans des étangs pour aider l'environnement

euronews_icons_loading
République Tchèque : élever des poissons dans des étangs pour aider l'environnement
Tous droits réservés  Euronews
Par Denis Loctier

La première chose qui vient à l'esprit quand on parle d'aquaculture est l'élevage de poissons en cages flottantes, avec toutes les inquiétudes que cela suscite en matière d’impact environnemental. Mais il existe des populations à travers l'Union européenne pour lesquelles l’aquaculture s’inscrit comme une activité traditionnelle depuis des siècles, fournissant non seulement une source locale de protéines saines, mais fonctionnant aussi de manière bénéfique pour l'environnement, la biodiversité et les communautés locales.

Lorsqu'elles sont correctement gérées, certaines formes d'aquaculture, telles que l'élevage de mollusques, la production en étangs et zones humides, et l'élevage d'algues et d'autres invertébrés, peuvent offrir de nombreux "services" à l'écosystème et sa biodiversité notamment en le maintenant et en le restaurant via l’absorption des nutriments et des matières organiques excédentaires de l'environnement.

Vladimír Žlábek est le directeur du CENAKVA, le Centre de recherche de Bohême-du-Sud sur l'aquaculture et la biodiversité des hydrocénoses en République tchèque, pays où le poisson est traditionnellement élevé dans des étangs depuis le Moyen Âge. 

Il  détaille cette méthode de pisciculture à faible densité, connue sous le nom d'aquaculture extensive et explique comment elle peut être particulièrement précieuse pour l'écosystème local.

"L'aquaculture extensive est un mode de production de poissons dans lequel vous n’avez pas le contrôle total du processus. On se contente simplement de relâcher les poissons dans l’environnement naturel et d’essayer d’utiliser les ressources qui sont librement disponibles dans la nature.

Mais ces étangs fournissent également d'autres services. Il n'y a pas que les poissons qui peuvent y vivre. Par exemple, ils peuvent aussi prévenir les inondations. Ils retiennent l'eau lorsque nous en avons suffisamment, puis la libèrent continuellement dans l'environnement.

Un étang équilibre également le microclimat qui nous entoure. Il fournit de l'humidité pendant les journées chaudes d’été.

Il augmente la biodiversité et offre un espace de vie à divers organismes qui ont besoin d'eau et que nous n’aurions pas ici autrement.

Les pêcheurs créent ces étangs, ils les entretiennent et gèrent l'eau. Les poissons qui s'y trouvent font partie de l'écosystème, et nous en avons besoin. Sinon, tôt ou tard, l'étang seraient remplis de boue, de plantes, et nous les perdrions et si les pêcheurs ne les entretenaient pas, nous les perdrions aussi, car personne d'autre ne serait intéressé à les maintenir en bon état. Mais ce n'est pas ce que nous voulons. Nous voulons qu'il y ait un équilibre entre la production de poissons et les autres services."