PUBLICITÉ

Les "récidivistes" : voici les 10 centrales électriques les plus polluantes d'Europe

La plus grande centrale électrique au lignite d'Europe, à Belchatow, dans le centre de la Pologne..
La plus grande centrale électrique au lignite d'Europe, à Belchatow, dans le centre de la Pologne.. Tous droits réservés AP Photo/Czarek Sokolowski
Tous droits réservés AP Photo/Czarek Sokolowski
Par Lottie Limb
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Deux pays dominent les émissions de charbon en Europe. Bien qu'en baisse, le charbon a représenté plus de 60 % de la pollution du secteur de l'électricité de l'Union européenne l'année dernière.

PUBLICITÉ

Selon une nouvelle analyse du groupe de réflexion sur l'énergie Ember, les dix principaux émetteurs de carbone en Europe l'année dernière étaient tous des centrales électriques au charbon.

Ces sites, presque exclusivement situés en Pologne et en Allemagne, ont été à l'origine d'un quart de toutes les émissions du secteur de l'électricité en 2022.

Ensemble, ils ont produit 13 % des émissions totales de l'UE, telles qu'elles sont enregistrées dans le système européen d'échange de quotas d'émission (SEQE-ETS), un système de plafonnement et d'échange d'informations sur la pollution par les gaz à effet de serre.

"Les centrales au charbon sont les récidivistes de la liste des polluants de l'UE", explique Harriet Fox, analyste chez Ember. "Plus vite l'Europe abandonnera le charbon, mieux ce sera".

Où se trouvent les centrales électriques les plus polluantes d'Europe ?

Sept de ces centrales figurent parmi les dix centrales électriques les plus polluantes chaque année depuis dix ans, la centrale de PGE à Bełchatów, en Pologne, étant en tête de liste depuis le lancement du système d'échange de quotas d'émission de l'UE en 2005.

La centrale au charbon de Neurath de RWE en Allemagne occupe la deuxième place, suivie par la centrale de Boxberg, également située en Allemagne mais gérée par la société EPH, basée en République tchèque.

Ember - étude sur les émissions des centrales à charbon européennes - 23 mai 2023.
L'Allemagne et la Pologne sont à l'origine des deux tiers des émissions dues à l'électricité produite à partir du charbon.Ember - étude sur les émissions des centrales à charbon européennes - 23 mai 2023.

Ces trois entreprises ont dominé les émissions du secteur de l'électricité pour la sixième année consécutive, selon le rapport d'Ember.

RWE, PGE et EPH ont chacune émis presque autant d'équivalents CO2 que l'ensemble du secteur électrique italien en 2022. Ensemble, elles représentaient 30 % des émissions du secteur de l'électricité de l'UE, les centrales au lignite étant responsables de la majeure partie de leur contribution.

Pour dresser sa liste, Ember a examiné les émissions de 2022 enregistrées dans le SEQE-UE, qui couvre plus de 10 000 installations dans des secteurs tels que l'aviation, l'électricité et l'industrie.

Ember - étude sur les émissions des centrales à charbon européennes - 23 mai 2023.
Trois compagnies d'électricité ont dominé les émissions du secteur de l'électricité pour la sixième année consécutive : RWE, PGE et EPH.Ember - étude sur les émissions des centrales à charbon européennes - 23 mai 2023.

L'année dernière, le secteur de l'électricité a été à l'origine de 739 millions de tonnes de (CO2e), soit environ la moitié des émissions totales du SEQE-UE.

Le charbon a contribué à plus de 60 % des émissions du secteur de l'électricité, l'Allemagne et la Pologne étant responsables des deux tiers de ces émissions.

La Bulgarie figure également dans le top 10 des pays les plus polluants, avec sa centrale au lignite Maritsa East 2, exploitée par BEH, en 10e position.

Les émissions dues au charbon sont désormais en baisse dans toute l'Europe

Bien que le charbon continue de dominer les émissions de l'UE, le déclin à long terme de cette source d'énergie est évident. En 2022, les émissions de charbon étaient inférieures de 40 % à ce qu'elles étaient il y a dix ans.

Malgré les craintes d'un retour au charbon en Europe pendant la crise mondiale du gaz, les augmentations ont été limitées. Les émissions de l'énergie au charbon ont augmenté de 6 % par rapport à 2021, mais sont restées inférieures aux niveaux de 2019.

Les deux plus grands émetteurs de charbon du SEQE-UE, l'Allemagne et la Pologne, ont tous deux vu leur utilisation diminuer.

Ember - étude sur les émissions des centrales à charbon européennes - 23 mai 2023.
Les centrales au lignite sont responsables de la majorité des émissions du secteur de l'électricité de l'UE.Ember - étude sur les émissions des centrales à charbon européennes - 23 mai 2023.

L'Allemagne progresse toutefois plus rapidement. Elle est parvenue à réduire de 37 % ses émissions liées à l'électricité produite à partir du charbon au cours de la dernière décennie et vise désormais une élimination progressive du charbon à l'horizon 2030.

La Pologne, quant à elle, n'a pas encore fixé de date d'élimination du charbon et n'a réduit ses émissions que de 12 % au cours de la dernière décennie.

Si elle ne change pas de cap, la Pologne sera bientôt le plus gros émetteur de l'UE.

"La Pologne sera bientôt le plus gros émetteur de l'UE si elle ne change pas de cap", ajoute M. Fox. "L'Allemagne fait des progrès pour réduire sa dépendance au charbon, mais la Pologne n'a pas encore commencé."

PUBLICITÉ

En conséquence, la Pologne représente une part accrue des émissions du secteur de l'électricité au charbon du SEQE-UE en 2022 (28 %), contre 19 % il y a dix ans, tandis que la part de l'Allemagne est restée stable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Inégalités, climat : le PIB est-il le meilleur indicateur économique ?

L’UE cherche à conjuguer compétitivité, climat et numérique

Cette ville espagnole veut introduire une assurance vélo obligatoire pour les cyclistes