Le solaire et l’éolien devancent le gaz pour la première fois en Europe

Solar panels of a building and wind turbines are pictured near Lichtenau, western Germany.
Solar panels of a building and wind turbines are pictured near Lichtenau, western Germany. Tous droits réservés Ina FASSBENDER / AFP
Tous droits réservés Ina FASSBENDER / AFP
Par Rosie Frost
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'Union européenne est sur la bonne voie pour se libérer de sa dépendance aux énergies fossiles, selon le groupe de réflexion sur l'énergie Ember.

PUBLICITÉ

Ce mois de mai, l'éolien et le solaire ont produit plus d'énergie dans l'UE que tous les combustibles fossiles combinés, selon le groupe de réflexion sur l'énergie Ember.

C'est le premier mois complet où ces énergies renouvelables ont produit plus d'électricité - avec près d'un tiers de l'électricité du bloc provenant de l'éolien et du solaire. Les combustibles fossiles ont généré un creux record de 27 %.

"La transition vers l'électricité en Europe a atteint son paroxysme", déclare Sarah Brown, responsable d'Ember pour l'Europe. "L'énergie propre continue de battre de nouveaux record."

Qu'est-ce qui a entraîné la croissance de l'énergie renouvelable dans l'UE ?

Les données d'Ember indiquent que la croissance de l'énergie solaire, la forte performance de l'éolien et la faible demande d'électricité sont à l'origine du record.

L'énergie solaire a généré à elle seule 14 % de l'électricité de l'UE en mai : un record absolu. Même sans le soleil d'été, le solaire a dépassé pour la première fois le charbon, qui n'a produit qu'un dixième du total le mois dernier.

La production d'électricité à partir de l'énergie éolienne a également augmenté par rapport à mai l'an dernier. Mais n'a pas tout à fait atteint un record établi en janvier de cette année où il a contribué à 23 % des besoins énergétiques de l'UE.

Sergueï GAPON / AFP
Des chevaux broutent dans un champ parmi les panneaux solaires photovoltaïques (PV) du village de Hjolderup, au DanemarkSergueï GAPON / AFP

Une poussée pour installer de nouvelles énergies renouvelables a également entraîné la chute de la production de combustibles fossiles de janvier à mai de cette année, permettant au solaire et à l'éolien de dépasser.

Le Portugal a installé 0,9 GW de panneaux solaires photovoltaïques en 2022, augmentant sa capacité solaire de plus de 50 % à 2,5 GW, soit suffisamment pour alimenter environ 1 million de foyers. Cette capacité supplémentaire a poussé la production éolienne et solaire du pays à plus de 50 % de la production d'électricité en avril.

Dans d'autres pays de l'UE, dont l'Espagne, la Suède et la Belgique, les énergies renouvelables ont également atteint des sommets historiques en matière de production d'énergie renouvelable cette année .

L'énergie fossile est en baisse dans l'UE

Le charbon ne générant que 10 % de l'électricité et le gaz atteignant sa part la plus faible depuis 2018 à 15 %, l'énergie fossile continue de baisser dans l'UE. Ember dit que c'est une tendance qui s'est poursuivie de la fin de 2022 aux premiers mois de cette année.

Le charbon a atteint un niveau record en mai - même dans les pays européens qui dépendaient auparavant fortement de ce combustible fossile. Malgré la fermeture de ses dernières centrales nucléaires en avril , le charbon est tombé à son plus bas niveau en Allemagne depuis 2020.

REUTERS / Kuba Stezycki
La fumée et la vapeur s'échappaient de la centrale électrique de Bełchatów à Kleszczów, en PologneREUTERS / Kuba Stezycki

En Pologne, l'un des plus grands producteurs d'électricité issue du charbon en Europe, la production a également chuté à un niveau historiquement bas à 62 %.

Les baisses de l'énergie fossile à l'échelle de l'UE se reflètent dans les chiffres de nombreux pays.

L'éolien et le solaire, "colonne vertébrale" de la production énergétique de l'UE cette année

La nouvelle survient alors que l'Italie a déclaré cette semaine qu'elle pourrait fermer ses centrales électriques au charbon d'ici 2024 – un an plus tôt que prévu – si les prix du gaz restent bas.

Cependant, l'utilisation du gaz diminue également, l'Europe Electricity Review d'Ember de janvier montrant que l'éolien et le solaire sont devenus la principale source d'électricité de l'UE pour la première fois en 2022 .

Les quantités record de nouveaux systèmes éoliens et solaires ont aidé le bloc à éviter la "triple crise" des restrictions sur l'approvisionnement en gaz russe, des problèmes d'hydroélectricité dus à la sécheresse et des pannes nucléaires inattendues.

"Non seulement l'énergie au charbon a atteint de nouveaux creux, mais le gaz est également en train de chuter", déclare Sarah Brown"L'UE est sur la bonne voie pour diminuer sa dépendance aux énergies fossile cette année, alors que l'éolien et le solaire émergent comme l'épine dorsale du futur système électrique."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’épisode mondial de blanchissement des coraux continue de s’aggraver

Les inondations menacent un Européen sur huit

Pologne : des agriculteurs polonais menacent d'occuper le parlement