EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le "double lavage de vaisselle", une habitude nuisible au porte-monnaie et aux économies d'énergie

Selon une nouvelle étude commandée par un fournisseur de gaz et d'électricité, des millions de ménages britanniques utilisent leur lave-vaisselle de manière incorrecte.
Selon une nouvelle étude commandée par un fournisseur de gaz et d'électricité, des millions de ménages britanniques utilisent leur lave-vaisselle de manière incorrecte. Tous droits réservés Mohammad Esmaili
Tous droits réservés Mohammad Esmaili
Par Rebecca Ann Hughes
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Selon une étude commandée par un fournisseur de gaz et d'électricité britannique, des millions de ménages du Royaume-Uni utilisent leur lave-vaisselle de manière incorrecte, gaspillant ainsi de l'argent et de l'eau.

PUBLICITÉ

Selon une étude commandée par un fournisseur de gaz et d'électricité britannique, des millions de ménages britanniques utilisent leur lave-vaisselle de manière incorrecte, gaspillant ainsi de l'argent et de l'eau.

Utilita Energy, le seul fournisseur britannique créé pour aider les ménages à consommer moins d'énergie, a analysé les résultats d'une étude sur le comportement de 2 000 ménages afin de déterminer les mauvaises habitudes les plus courantes en matière de lave-vaisselle.

Le groupe a constaté que les ménages britanniques gaspillent 450 millions de livres sterling, soit 525 millions d'euros chaque année en utilisant incorrectement leur lave-vaisselle.

Les mauvaises habitudes en matière de lave-vaisselle entraînent un gaspillage de 450 millions de livres sterling par an

L'utilisation incorrecte des lave-vaisselle conduit près de 8 millions de ménages britanniques à gaspiller 71 livres sterling (83 euros) par an en électricité et en eau.

Selon Utilita Energy, le fait de rincer inutilement les articles avant de charger le lave-vaisselle et de ne pas passer en mode ECO est à l'origine des pertes financières les plus importantes.

Sur les 12 millions de ménages britanniques équipés d'un lave-vaisselle, trois sur cinq admettent qu'ils rincent leur vaisselle avant de la charger. Les raisons les plus courantes de ce "double lavage" sont la crainte d'encrasser l'appareil et la volonté de le maintenir propre.

Deux ménages sur cinq ont déclaré qu'ils rinçaient les articles jusqu'à ce qu'ils soient propres avant de les charger dans le lave-vaisselle.

L'habitude de laver la vaisselle deux fois coûte aux ménages environ 38 livres sterling (44 euros) par an lorsqu'ils utilisent de l'eau chaude et 11 livres sterling (13 euros) lorsqu'ils utilisent de l'eau froide.

L'étude d'Utilita Energy a également révélé que trois ménages sur cinq n'ont jamais utilisé le mode ECO de leur lave-vaisselle, qui permet d'abaisser les températures de lavage et de rinçage au cours d'un cycle. L'utilisation de ce mode permettrait aux ménages d'économiser 34 livres sterling (40 euros) par an en moyenne.

Le "double lavage de vaisselle" gaspille 4 576 litres d'eau par an

Les mauvaises habitudes de lavage de la vaisselle nuisent également à la planète, selon l'étude d'Utilita Energy. Le prérinçage de la vaisselle gaspille 4 576 litres d'eau propre par an, ce qui équivaut à 2 422 piscines olympiques pour l'ensemble des ménages.

Le groupe a également calculé qu'à l'échelle du pays, l'impact environnemental du "double lavage de la vaisselle" équivaut aux émissions de carbone générées par la conduite d'une voiture standard sur 849 millions de kilomètres, soit 34 000 fois le tour de l'équateur.

L'étude d'Utilita Energy espère encourager les ménages britanniques à changer leurs habitudes. "Le fait de savoir ce que nos habitudes nous coûtent peut nous encourager à nous interroger sur nos comportements. Or, dans ce cas, les économies sont importantes ce qui devrait inciter les ménages à y réfléchir à deux fois", explique Archie Lasseter, responsable du développement durable chez Utilita.

"Nous pouvons dire aux ménages combien d'argent ils vont économiser, mais ils ne seront pas convaincus tant qu'ils n'auront pas chargé leur lave-vaisselle sans le prérinçage et qu'ils n'auront pas constaté des résultats positifs à chaque fois. Nous espérons que cette campagne d'information encouragera les gens à faire confiance à leurs machines et à économiser pour leur porte-monnaie et la planète", conclue-t-il.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le mouvement "no wash" ou comment moins laver ses vêtements pour sauver la planète

Le modèle durable d'un lycée estonien quasi neutre en énergie

Une vingtaine d'Etats membres exhortent l'exécutif de l'UE à agir pour la résilience de l'eau