PUBLICITÉ

Ce volcan est entré en éruption pour la dernière fois en 1538. Va t'il se réveiller bientôt ?

Le volcan Campi Flegrei est de plus en plus susceptible d'entrer en éruption.
Le volcan Campi Flegrei est de plus en plus susceptible d'entrer en éruption. Tous droits réservés Tetiana Grypachevska
Tous droits réservés Tetiana Grypachevska
Par Rebecca Ann Hughes
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le supervolcan Campi Flegrei était resté dormant depuis près de 500 ans, mais aujourd’hui, il s’agit de l’un des volcans les plus actifs au monde. C'est le volcan le plus dangereux d’Europe et son éruption pourrait avoir des conséquences dévastatrices.

PUBLICITÉ

Le "supervolcan"Campi Flegrei, situé à moins de 15 kilomètres du centre-ville de Naples, se dirige vers une potentielle éruption, indiquent plusieurs chercheurs dans un article paru dans Nature le 9 juin et partagé par livescience. Une première en 500 ans.Stefano Carlino, co-auteur de l'étude, a déclaré que ce supervolcan était une phase "extrêmement dangereuse".

Le volcan Campi Flegrei est-il dangereux ?

La région de Naples en Italie est peut-être plus célèbre pour le Vésuve, qui a anéanti la ville de Pompéi en 69 après JC, mais le volcan Campi Flegrei est actuellement au cœur de toutes les préoccupations.

Le problème réside en sa location : l'agglomération de Naples compte plus de 4 millions d'habitants, et 500 000 personnes vivent sur le caldeira du volcan (une sorte de cuvette causée par une éruption il y a 39 000 ans), classé zone rouge par l'Agence italienne de protection civile. 800 000 autres vivent dans la zone jaune voisine. Une situation qui pourrait virer à la catastrophe alors que la fragilisation de la croûte "rend une éruption plus probable".

Il y a environ 30 000 ans, le volcan aurait contribué à l'extinction de l'homme de Néandertal.

En 1538, le volcan est entré en éruption sur une période de huit jours, projetant suffisamment de lave, de roches et de nuages ​​de cendres pour former une nouvelle montagne. Dans les années 1980, une nouvelle poussée d'activité a entraîné l'évacuation de 40 000 habitants à proximité. Depuis lors, le supervolcan est resté relativement calme.

Maintenant, cependant, une étude menée par des chercheurs de l'University College London (UCL) et de l'Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV) en Italie a révélé qu'un réveil pourrait être imminent.

"Nous n'affirmons pas qu'il y aura une éruption, mais les conditions pour une éruption sont plus favorables", a déclaré à l'AFP l'auteur principal Christopher Kilburn de l'UCL.

L'une des raisons est que des dizaines de milliers de tremblements de terre mineurs survenus depuis les années 1950 ont affaibli le creux au sommet du volcan connu sous le nom de caldera.

Le volcan Campi Flegrei va-t-il entrer en éruption ?

Dans l'étude, publiée vendredi dans la revue Nature, les scientifiques ont rapporté que "des parties du volcan avaient été étirées presque jusqu'au point de rupture". Depuis 2019, le nombre de petites secousses augmente, accumulant la pression sur la croûte du volcan . En avril, 600 de ces vibrations ont été enregistrées.

Le niveau du sol environnant a également augmenté. La ville balnéaire de Pozzuoli a été surélevée de près de quatre mètres depuis les années 1950, selon le rapport. Les tremblements de terre et le soulèvement du sol sont cumulatifs, de sorte qu'une éruption peut ne pas être précédée d'une augmentation significative de l'activité.

"Une éventuelle éruption pourrait être précédée de signaux relativement faibles, comme un taux de soulèvement du sol plus faible et moins de tremblements de terre", selon les auteurs de l'étude.

Ils ont également déclaré qu'une grande éruption était peu probable, mais qu'une série de petites éruptions pourrait avoir lieu. De plus, "le magma doit pousser au bon endroit pour que l'éruption se produise", a déclaré Christopher Kilburn.

Que se passera-t-il si le volcan Campi Flegrei entre en éruption ?

En cas d'éruption, les autorités locales ont mis en place un plan d'évacuation. Celui-ci stipule que les résidents seront déplacés hors de la zone en utilisant les transports privés ou publics dans les trois jours.

Les niveaux de risque vert, jaune, orange et rouge sont revus mensuellement."Le niveau d'alerte à Pozzuoli est actuellement jaune", a déclaré à l'AFP la porte-parole du conseil Giordana Mobilio.

Les résidents locaux reçoivent également des alertes lorsqu'un tremblement d'une magnitude de 1,5 ou plus sur l'échelle de Richter survient.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cette ville espagnole veut introduire une assurance vélo obligatoire pour les cyclistes

L’épisode mondial de blanchissement des coraux continue de s’aggraver

Les inondations menacent un Européen sur huit