EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Rihanna met son influence au service des victimes climatiques

Robyn "Rihanna" Fenty, février 2023.
Robyn "Rihanna" Fenty, février 2023. Tous droits réservés Mike Stewart/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Mike Stewart/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Greta Ruffino avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La fondation de la chanteuse originaire des Caraïbes a fait don de plus de 13 millions d'euros aux communautés de sa région d'origine victimes du réchauffement climatique.

PUBLICITÉ

Rihanna se joint à l'appel en faveur d'une réforme financière mondiale pour aider les communautés en première ligne du changement climatique. Mardi, la superstar barbadienne interpelle via Twitter Janet Yellen, secrétaire au Trésor américain, et Ajay Banga, directeur général de la Banque mondiale. Sa demande : "prendre des engagements audacieux en matière de réforme des finances et de la dette".

Robyn "Rihanna" Fenty souligne dans son tweet les actions menées par sa fondation Clara Lionel pour lutter contre les effets du changement climatique.

Depuis plus de dix ans, la chanteuse finance des projets qui visent à améliorer la résilience et à bâtir une justice climatique dans les Caraïbes et aux États-Unis.

Celle qui fait aujourd'hui figure d'icône nationale a demandé à Janet Yellen et Ajay Banga de se joindre à la Première ministre barbadienne Mia Mottley en s'engageant en faveur des communautés les plus durement touchées par les urgences climatiques.

Remerciant Rihanna pour son tweet, Mia a déclaré que l'initiative de Bridgetown - une proposition de la Barbade visant à réformer le monde du financement du développement - était l'"opportunité" que les dirigeants mondiaux devaient saisir.

Soumise à discussion lors du sommet financier de Paris cette semaine, cette initiative vise à rendre le système plus équitable. Par exemple, en empêchant les pays en développement de s'endetter en spirale lorsque leurs emprunts augmentent en raison de catastrophes climatiques.

Pourquoi Rihanna appelle-t-elle à une réforme financière mondiale ?

Dans la suite du tweet publié mardi, Rihanna partage un lien vers l'organisation Global Citizen, une "plateforme d'action" qui mène campagne pour une réforme financière mondiale, pour résoudre les crises interdépendantes du changement climatique, de la faim et de l'inégalité.

L'organisation interpelle dirigeants mondiaux et institutions financières en soulignant trois actions essentielles :

  1. Tenir les promesses. Conformément à leurs engagements passés, les pays riches devraient mobiliser 100 milliards de dollars (92 milliards d'euros) de financement climatique chaque année d'ici à 2020. Il manque pourtant encore 16 milliards de dollars (15 milliards d'euros), selon Global Citizen, qui estime que de nouveaux financements doivent être alloués.
  2. Libérer des fonds. Les militants appellent à des "réformes progressives et urgentes" du système financier international, notamment de la Banque mondiale, du FMI et d'autres banques multilatérales de développement. Ils souhaitent que de nouveaux fonds soient immédiatement mis à la disposition des pays qui en ont besoin.
  3. Faire payer les pollueurs. Ce principe bénéficie d'un soutien croissant à mesure que le changement climatique s'intensifie dans le monde. Plus précisément, Global Citizen demande "une nouvelle taxe de solidarité mondiale sur les plus gros émetteurs de carbone afin de financer le soutien climatique et d'autres biens publics mondiaux pour ceux qui se trouvent en première ligne de la crise".

Que fait la Clara Lionel Foundation

La Clara Lionel Foundation (CLF), qui porte le nom des grands-parents de la chanteuse, donne la priorité à la fois à la résilience climatique et au travail sur la justice climatique. Depuis 2012, elle a fait don de millions de subventions à l asuite de catastrophes naturelles dévastatrices - notamment après les ouragans Harvey, Irma et Maria en 2017.

En 2019, la fondation a lancé son initiative de résilience climatique (CRI), cherchant à stimuler la préparation aux situations d'urgence. Plus tard cette année-là, la NSI a fait don d'un million de dollars de subventions à la suite de l'ouragan Dorian, fournissant de la nourriture et des médicaments d'urgence dans le nord des Bahamas.

L'année dernière, Rihanna s'est engagée à verser 15 millions de dollars (13,2 millions d'euros) au mouvement climatique par l'intermédiaire de sa fondation.

La chanteuse a annoncé que cette somme serait versée à 18 organisations de défense de la justice climatique dans sept pays des Caraïbes et aux États-Unis. Il s'agit notamment de la 'Climate Justice Alliance', de l''Indigenous Environmental Network' et du 'Movement for Black Lives'.

"Les catastrophes climatiques, dont la fréquence et l'intensité augmentent, n'ont pas le même impact sur toutes les communautés, les communautés de couleur et les nations insulaires étant les plus touchées par le changement climatique", explique Rihanna.

Les subventions, accordées en partenariat avec l'initiative philanthropique StartSmall du cofondateur de Twitter Jack Dorsey, sont axées sur des groupes comprenant des femmes, des LGBT et des dirigeants noirs et indigènes, car leurs communautés sont les plus exposées.

"Les bailleurs de fonds doivent établir des partenariats avec des organisations de base, en reconnaissant leur profonde compréhension de ce qui est nécessaire pour parvenir à la justice climatique dans leurs propres communautés", a déclaré Justine Lucas, directrice exécutive de la NSI, dans un communiqué.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un sommet à Paris pour un choc de financement des pays du Sud

Les Soulèvements de la Terre vont contester leur dissolution devant le Conseil d'Etat

Climat : l'Europe est "la région du monde qui se réchauffe le plus rapidement"