Un iceberg deux fois plus grand que Londres s'éloigne des eaux de l'Antarctique

L'un des plus grands icebergs du monde, connu sous le nom de A23a, semble s'éloigner des eaux de l'Antarctique après avoir été immobilisé pendant plus de trente ans.
L'un des plus grands icebergs du monde, connu sous le nom de A23a, semble s'éloigner des eaux de l'Antarctique après avoir été immobilisé pendant plus de trente ans. Tous droits réservés AP/Maxar Technologies
Par Rebecca Ann Hughes avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'iceberg s'est détaché de la plateforme de glace Filchner de l'Antarctique en 1986.

PUBLICITÉ

Selon le British Antarctic Survey, l'un des plus grands icebergs du monde dérive au-delà des eaux de l'Antarctique, après avoir été immobilisé, pendant plus de trente ans.

L'iceberg, connu sous le nom de A23a, s'est détaché de la plateforme glaciaire de Filchner, en 1986. Mais il est resté collé au fond de l'océan, dans la mer de Weddell, pendant de nombreuses années. 

L'iceberg est environ trois fois plus grand que la ville de New York et plus de deux fois plus grand que le Grand Londres. Il mesure environ 4 000 kilomètres carrés.

Le plus grand iceberg du monde se déplace

Andrew Fleming, expert en télédétection du British Antarctic Survey, a déclaré vendredi à la BBC que l'iceberg dérivait depuis un an, et qu'il semblait maintenant prendre de la vitesse.

A23a, qui est également l'un des plus anciens icebergs au monde, se déplace au-delà de la pointe nord de la péninsule antarctique, aidé par le vent et les courants océaniques.

"J'ai interrogé quelques collègues à ce sujet, me demandant s'il y avait un changement possible dans les températures de l'eau du plateau continental qui aurait pu le provoquer, mais l'explication qui fait consensus est que le moment était venu", déclare Andrew Fleming, à la BBC.

"Il était cloué au sol depuis 1986, mais il devait finir par diminuer suffisamment (en taille) pour perdre son adhérence et commencer à se déplacer", ajoute-t-il.

Andrew Fleming a affirmé avoir repéré pour la première fois un mouvement de l'iceberg, qui pèse près d'un trillion de tonnes métriques, en 2020.

Selon le British Antarctic Survey, l'iceberg s'est détaché de l'eau et se déplace le long des courants océaniques en direction de la Géorgie du Sud, une région subantarctique.

Le mastodonte gelé sera probablement canalisé vers l'océan Austral, le long d'un chemin surnommé "iceberg alley", où flottent d'autres icebergs géants.

L'iceberg est-il dangereux ?

Il est possible que l'iceberg A23a s'échoue à nouveau sur l'île de Géorgie du Sud, ce qui constituerait une menace pour l'un des écosystèmes les plus importants au monde.

Cette île isolée abrite des millions de gorfous dorés et de manchots papous et royaux, ainsi que des phoques, des albatros et d'autres espèces sauvages rares. Sur les 30 espèces d'oiseaux qui s'y reproduisent, 11 sont considérées comme menacées ou quasi menacées par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Sans habitants permanents, l'île présente des niveaux de biodiversité comparables à ceux des îles Galápagos.

Pour protéger ce précieux écosystème, le gouvernement de Géorgie du Sud et des îles Sandwich du Sud a créé, en 2012, l'une des plus grandes zones marines protégées au monde dans la région.

L'iceberg colossal A23a menace de provoquer une catastrophe pour ce havre de paix, car il pourrait empêcher des animaux comme les phoques, les pingouins et les oiseaux de mer de se nourrir dans les eaux environnantes.

En 2020, des inquiétudes similaires ont été soulevées après qu'un autre iceberg massif, A68, a commencé à se diriger vers l'île. La catastrophe a toutefois été évitée, car l'iceberg s'est scindé en plusieurs morceaux, ce qui pourrait également être le cas de l'iceberg A23a.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La fonte des glaciers bat des records, alerte l'ONU

Avec le réchauffement, que reste-t-il de la banquise arctique ?

Le plus gros iceberg du monde s'est détaché de l'Antarctique