Le Royaume-Uni annonce une taxe carbone aux frontières, dans la foulée de l’Union européenne

La liste précise des produits concernés sera établie en 2024.
La liste précise des produits concernés sera établie en 2024. Tous droits réservés Andrew Matthews/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Cette taxe s’appliquera d’ici à 2027 aux produits à forte intensité de carbone, comme le fer, l’acier, l’aluminium, l’hydrogène, le verre, ou encore le ciment.

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni a annoncé ce lundi qu’il introduirait d’ici à 2027 une nouvelle taxe carbone sur les bien importés à forte intensité carbone, dans la foulée d’un mécanisme similaire prévu dans l’Union européenne.

Cette taxe s’appliquera aux produits dans les secteurs du fer, de l’acier, de l’aluminium, des engrais, de l’hydrogène, de la céramique, du verre, et du ciment. La mesure fera l’objet d’une consultation plus approfondie en 2024, notamment pour déterminer la liste précise des produits concernés.

Actuellement, les entreprises situées dans des pays n’imposant pas de taxes aux grands émetteurs de carbone peuvent pratiquer des prix inférieurs à ceux de leurs concurrents britanniques, un problème que la nouvelle taxe carbone vise à résoudre, selon le gouvernement britannique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le premier camion solaire au monde, solution pour décarboner le transport routier ?

L'UE et le Royaume-Uni soutiennent le mauvais cheval dans la course à la neutralité carbone

Un réchauffement de 1,5°C d'ici 7 ans, selon le Budget Carbone Mondial