PUBLICITÉ

Allemagne : plus de 400 000 balcons solaires installés dans le pays

Vous envisagez d'installer des panneaux solaires sur votre balcon ? Voici ce qu'il faut savoir.
Vous envisagez d'installer des panneaux solaires sur votre balcon ? Voici ce qu'il faut savoir. Tous droits réservés Ertex Solar
Tous droits réservés Ertex Solar
Par Lottie Limb
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les balcons solaires sont en plein essor en Allemagne. Voici ce qu'il faut savoir sur cette technologie domestique très prisée.

PUBLICITÉ

Plus de 400 000 systèmes solaires rechargeables ont été installés en Allemagne, la plupart d'entre eux occupant une place discrète sur les balcons.

De nouvelles données montrent qu'au moins 50 000 de ces dispositifs photovoltaïques ont été ajoutés au cours du seul premier trimestre 2024. Un boom né de la "très forte culture solaire" de l'Allemagne, selon les termes d'un expert.

Les balcons solaires s'inscrivent dans le cadre plus large de la transition énergétique en Europe, explique Jan Osenberg, conseiller politique auprès de l'association SolarPower Europe.

"Nous les considérons comme un sous-ensemble de l'énergie solaire sur les toits, mais aussi comme quelque chose de différent", explique-t-il à Euronews Green. "Nous y voyons essentiellement une tendance à utiliser toutes les infrastructures artificielles possibles pour la production d'énergie solaire."

Voies ferrées, autoroutes, parkings, toits de voitures, cimetières et façades d'immeubles :  la liste des structures qui bénéficient d'une rénovation solaire est longue.

Comment fonctionnent les balcons solaires ?

La principale différence entre les balcons solaires et les toits solaires réside dans le fait qu'il s'agit d'un système beaucoup plus petit. Il s'agit essentiellement d'un ou deux panneaux branchés sur une prise électrique.

Selon M. Osenberg, ils ne produisent qu'environ 10 % de l'énergie des systèmes installés sur les toits.

À titre de calcul approximatif, il estime que l'Allemagne dispose d'environ 200 MW d'installations solaires sur les balcons, contre 16 GW de capacité dans le secteur des toits.

Balcons solaires
Balcons solairesErtex Solar

Du point de vue du client, la principale différence réside dans le fait que le photovoltaïque sur balcon est beaucoup plus facile à installer. Vous pouvez acheter le kit en ligne et vous n'avez pas besoin d'un électricien pour l'installer. Contrairement aux installations sur les toits, pour lesquelles il est recommandé de faire appel à des installateurs certifiés afin d'éviter les risques d'incendie et d'endommager la structure.

En bref : les panneaux sont placés sur une structure de montage et reliés par des câbles à un onduleur qui convertit le courant continu en courant alternatif, lequel est injecté dans votre prise de courant via une fiche ordinaire.

À qui s'adressent les balcons solaires ?

"La principale raison du succès des systèmes solaires pour balcons est qu'ils permettent à des personnes qui ne le pouvaient pas auparavant d'utiliser l'énergie solaire", explique un porte-parole du fabricant allemand Meyer Burger.

"La plupart des gens ne possèdent pas de maison ou ne peuvent pas installer de système solaire sur leur toit pour des raisons de protection du patrimoine, d'ombrage ou d'autres conditions de construction du toit. Pour eux, le solaire de balcon est intéressant parce qu'ils peuvent utiliser l'énergie solaire pour produire leur propre électricité et réduire leurs factures d'électricité".

L'Allemagne a été l'un des premiers pays à investir dans la technologie solaire et est aujourd'hui le pays d'Europe qui produit le plus d'électricité à partir de l'énergie solaire. Mais, comme partout ailleurs, les immeubles d'habitation ont été les derniers à s'y mettre.

"Le secteur des immeubles collectifs d'habitation a été vraiment en dehors du boom de l'énergie solaire, il a été vraiment négligé", déclare M. Osenberg.

Il attribue cette situation à la difficulté d'obtenir l'accord de tous les propriétaires d'immeubles pour l'installation de panneaux solaires sur les toits, par exemple, et aux difficultés liées au partage de l'électricité entre les différents appartements.

"Avec l'énergie solaire sur les balcons, c'est soudain très, très simple. Tous ces gens qui n'ont pas pu accéder à l'énergie solaire au cours des dix dernières années ont maintenant un moyen d'y accéder."

Cette "vague" de nouveaux propriétaires de systèmes solaires ne se contente pas de bénéficier d'une électricité bon marché, explique M. Osenberg ; elle leur permet également de prendre leur place dans la transition énergétique.

"L'énergie solaire sur les toits a vraiment un effet stimulant : les personnes qui commencent à avoir un système solaire, qui commencent à suivre leur consommation d'électricité, commencent à se sentir comme des pionniers de la transition énergétique, comme des personnes qui soutiennent la transition énergétique et qui en font déjà partie", explique-t-il.

PUBLICITÉ

Comment l'Allemagne a-t-elle aidé les citoyens à se lancer dans le solaire de balcon ?

Dans les années 2000, l'Allemagne a pris de l'avance dans le domaine de l'énergie solaire sur les toits. Le gouvernement a encouragé les citoyens à s'impliquer en les récompensant avec des tarifs de rachat, par exemple, en donnant un prix fixe pour chaque unité d'électricité envoyée sur le réseau.

Selon le porte-parole de Meyer Burger, "les clients avaient déjà amorcé ce boom et réclamé avec succès au monde politique une simplification de la bureaucratie". "Des mesures telles que la suppression de la TVA ont contribué à la popularité du solaire de balcon."

Balcon solaire
Balcon solaireMeyer Burger

Des subventions sont également disponibles au niveau régional, avec une offre allant jusqu'à 500 euros à Berlin (soit potentiellement la moitié du coût d'un kit). Selon M. Osenberg, la technologie est amortie au bout d'environ trois ans. Avec une durée de vie d'environ 20 ans, "c'est un investissement très simple pour les citoyens".

Selon le registre des données de base du marché, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie compte actuellement le plus grand nombre de systèmes solaires enfichables (plus de 80 000), suivie de la Bavière (plus de 60 000) et de la Basse-Saxe (plus de 50 000).

La taille des installations solaires de balcon augmente également progressivement, ajoute M. Osenberg. Le gouvernement allemand envisage désormais d'autoriser jusqu'à quatre panneaux.

PUBLICITÉ

Pourquoi les autres pays de l'UE ont du retard ?

L'Union européenne a déclaré que les États membres pouvaient favoriser l'adoption de l'énergie solaire sur les balcons. Mais ce n'est pas obligatoire et tous les pays ne l'ont pas adopté.

La Belgique, notamment, a interdit les dispositifs solaires enfichables par crainte de l'impact de systèmes non enregistrés sur le réseau électrique.

Les opérateurs de réseaux veulent pouvoir contrôler l'approvisionnement en électricité, car des changements soudains peuvent entraîner une panne de courant. "Mais selon nous, ce n'est pas vraiment un problème", explique M. Osenberg, "car l'injection du système de balcon est si faible que l'impact serait lui aussi tout à fait négligeable".

L'Autriche, la France, l'Italie, la Pologne et le Luxembourg ont tous adopté une position encourageante à l'égard du solaire de balcon. En Espagne, les défenseurs des énergies renouvelables tentent de convaincre leur gouvernement d'assouplir prochainement les règles en la matière.

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter un système solaire de balcon

L'innovation est constante dans le domaine de l'énergie solaire, et les balcons n'échappent pas à la règle. Si vous êtes tenté de vous lancer, voici quelques points à prendre en compte.

PUBLICITÉ

Le stockage à petite échelle est une option. Bien que ces systèmes n'aient pas tendance à produire beaucoup d'électricité excédentaire, de plus en plus de fabricants proposent des systèmes de stockage pour les systèmes solaires spécifiques aux balcons. Les batteries - qui s'insèrent entre les panneaux et l'onduleur - sont plus petites que pour les toits, mais restent pratiques pour les personnes qui travaillent pendant la journée et qui peuvent utiliser l'énergie stockée le soir.

Les applications peuvent vous aider à suivre votre consommation d'électricité. Certains kits sont livrés avec des applications qui vous permettent de connaître la quantité d'électricité produite par votre système photovoltaïque et la part de votre demande d'énergie qu'il couvre. Ces applications sont hébergées sur des serveurs sécurisés, de sorte que votre protection numérique n'est pas compromise.

Veillez à ce que votre kit soit fabriqué de manière durable. Pour Meyer Burger, cela signifie que les panneaux "ne contiennent pas de plomb ni d'autres substances toxiques [comme les PFAS], et qu'ils sont produits sans travail forcé dans le respect de normes sociales et éthiques décentes".

Il est possible de louer un système solaire de balcon. Et bien sûr, l'intérêt de ce système rechargeable est que si vous louez un appartement, vous pouvez l'emporter avec vous lorsque vous déménagez.

Les systèmes de balcon doivent toutefois être montés en toute sécurité. Bien qu'ils encouragent le bricolage, vous devez prendre l'installation au sérieux, dit Osenberg. Les crochets facilitent l'installation, mais comme les modules pèsent jusqu'à 24 kg, ils peuvent causer de graves dommages s'ils tombent du 10e étage.

PUBLICITÉ
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le coût des batteries a chuté de 90 % en moins de 15 ans, selon un nouveau rapport de l'AIE

Finlande : la plus grande batterie de sable au monde sera mise en service d'ici un an

Cette ville française fait de son cimetière une source d'énergie solaire