EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'UE fait face à un afflux de migrants. Voici pourquoi!

L'UE fait face à un afflux de migrants. Voici pourquoi!
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Cette année, 300.000 candidats réfugiés ont déjà traversé la Méditerranée pour atteindre l’Europe. Selon l’ONU, cela représente 100.000 de plus que

PUBLICITÉ

Cette année, 300.000 candidats réfugiés ont déjà traversé la Méditerranée pour atteindre l’Europe. Selon l’ONU, cela représente 100.000 de plus que pour toute l’année 2014.

Analyse avec Eugenio Ambrosi, le directeur régional de l’Organisation Internationale pour les migrations (OIM). Nous lui avons demandé pourquoi tous ces migrants arrivent précisément maintenant en Europe. Voici sa réponse:

“Une des raisons c’est bien sûr la saison estivale. La majorité arrive par la mer Méditerranée et donc avec l‘été et une mer relativement calme, le nombre de personnes qui tente de rejoindre les rivages européens augmente.

Mais la raison principale de cet afflux, ce sont les événements qui se passent dans d’autres régions, non loin de l’Europe: la guerre en Syrie qui dure depuis 5 ans. Les déplacements de population à l’intérieur comme à l’extérieur du pays n’ont cessé d’augmenter ces 5 dernières années. Les pays de la région sont dépassés par le nombre de réfugiés venus de Syrie. De ce fait, de nombreuses personnes cherchent une alternative vers le Nord et tentent de rejoindre l’Europe par différentes routes.

Il y a aussi l’instabilité qui règne en Afrique du Nord; la Lybie qui n’a pas de vrai gouvernement. Il y a toujours des poches de violence en Afrique subsaharienne qui poussent les populations à se déplacer vers le Nord. C’est pour cela qu’un grand nombre de migrants arrive maintenant en Europe. Ils viennent de pays où la situation économique et le niveau de pauvreté sont tels que leur seule option pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille est de mener une autre vie ailleurs.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Allemagne, la violence de l'extrême droite augmente à un rythme alarmant

L'Otan pourrait lever les restrictions d'armes fournies à Kyiv

La Chine ne restera pas les bras croisés si l'UE impose des droits de douane sur les véhicules électriques