This content is not available in your region

La Commission accuse Google d'abus de position dominante

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La Commission accuse Google d'abus de position dominante

Google est formellement accusée d’abus de position dominante à travers son système d’exploitation Android. La Commission européenne a transmis ses griefs, autrement dit ses accusations à l’encontre du géant américain. La société californienne domine le marché mondial puisque Android équipe 86% des smartphones en Asie, 71% en Europe occidentale et un peu plus de 58% aux États-Unis.
Pour la Commissaire chargée de la Concurrence, cette situation permet à Google d’imposer ses règles et ses applications aux fabricants et aux opérateurs de réseaux mobiles. En conséquence « il y a une perte d’innovation et moins de choix pour les consommateurs », selon Margrethe Vestager.
La Commission a lancé son enquête en avril 2015. En cas de sanction l’entreprise américaine risque une amende qui pourrait atteindre les 10% de son chiffre d’affaire. Pour le moment Google rejette toutes les accusations et assure promouvoir l’innovation et la concurrence.