Elections européennes : quels enjeux à 100 jours du scrutin ?

Elections européennes : quels enjeux à 100 jours du scrutin ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À 100 jours du scrutin, europhiles et eurosceptiques se font face. Le Parlement européen pourrait sortir fragmenté de ces élections

PUBLICITÉ

Dans 100 jours, les Européens iront voter dans un contexte relativement différent par rapport aux scrutins précédents. Les questions d'immigration, du Brexit et de la cyber sécurité ont changé radicalement le rapport des citoyens à l'Union européenne. Cette réorientation des débats a permis aux populistes de s'étendre en Europe selon Doru Frantescu, directeur du groupe de réflexion bruxellois VoteWatchEurope.

"Le Parlement sera plus fragmenté. Les deux grands groupes verront leur taille diminuer tandis que les petits groupes gagneront en importance. Créer des coalitions sera donc plus difficile et il faudra beaucoup plus de monde à table pour obtenir une majorité", analyse-t-il.

Pour autant, il s'attend à ce que "plus de gens aillent voter cette fois", les eurosceptiques et les pro-européens ayant tous deux "remis l'Europe à l'ordre du jour dans l'agenda des pays membres".

Alors que le paysage politique européen a profondément changé durant cette législature, la question de la désinformation véhiculée sur les réseaux sociaux se pose. D'après le porte-parole du Parlement Européen, les citoyens sont conscients des campagnes de désinformation passées. Il estime qu'ils "ont été submergés par des informations d'une mauvaise qualité via les plate-formes digitales. Il plaide pour un renforcement des médias traditionnels, qui sont une "source normale d'informations."

Certains réseaux sociaux comme Facebook et Twitter par exemple ont déjà annoncé avoir pris des mesures pour lutter contre la désinformation à l'approche des élections européennes. Reste à voir si cela sera suffisant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Il y a le feu à la maison Europe"

The Brief from Brussels : esquisse du prochain Parlement européen

Charles Michel : la loi sur "l'influence étrangère" éloigne la Géorgie de l'adhésion à l'UE