Grève nationale en Belgique

Grève à l'aéroport de Bruxelles
Grève à l'aéroport de Bruxelles Tous droits réservés REUTERS/Francois Lenoir
Tous droits réservés REUTERS/Francois Lenoir
Par Méabh Mc Mahon
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Belgique tournait au ralenti ce mercredi.

PUBLICITÉ

Les syndicats ont appelé à la grève ce mercredi dans l’ensemble du pays. Le mouvement a particulièrement perturbé les transports et les administrations. Les organisations réclament une hausse des salaires et des retraites ainsi que de meilleures conditions pour les fins de carrière. 

La mobilisation en Belgique s'inscrit dans le cadre national. Mais pour la Confédération européenne des syndicats (CES) la contestation sociale traverse l'ensemble de l'Union européenne même si les revendications varient d'un Etat membre à l'autre. "Par exemple dans le Nord et le centre de l'Europe, comme en Belgique, il y a une forte demande d'augmentation des salaires. Dans le Sud il y avait une forte concertation collective et un bon développement salarial mais il y a eu la troïka et des politiques d'austérité et tout cela a démantelé le système industriel qui existait", explique le secrétaire général de la CES, Luca Visentini. Il souligne aussi qu’au cours des dix dernières années les salaires réels ont diminué en moyenne de 30% dans l'Union.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grève générale annoncée en Belgique : pas de trafic aérien, pas de vol

Charles Michel : la loi sur "l'influence étrangère" éloigne la Géorgie de l'adhésion à l'UE

Restaurer la crédibilité des systèmes électoraux