L’avenir social de l’UE

L’avenir social de l’UE
Par Efi Koutsokosta
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Union européenne a tourné la page de la crise financière mais il faut désormais relever le défi social lié aux tremblements économiques.

PUBLICITÉ

Des mobilisations de grandes ampleurs rythment depuis plusieurs années la vie sociale dans les pays membres de l'UE comme en France, en Belgique ou encore en Grèce. Les citoyens grecs par exemple se sentent particulièrement vulnérables depuis la crise financière.

A Bruxelles le prix Nobel d'économie Christopher Pissarides évoque la difficile convergence des économies de l’UE. "En fait les grandes entreprises préfèrent rester dans leurs frontières plutôt que de penser à l'échelle européenne. Il faut changer cela. Sans changement de cet état d'esprit je ne pense pas qu'une convergence est possible", assure-t-il avant d’évoquer les dangers qui pèsent sur le modèle social européen. Christopher Pissarides suggère de se concentrer davantage sur les programmes avant de promettre des baisses fiscales. "C'est la mauvaise approche et malheureusement j'observe que c'est celle qui est suivie. Il faut faire très attention à préserver le modèle social car il représente l'Europe", prévient le lauréat du prix Nobel.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Social : pas de samedi sans Gilets Jaunes !

La France championne des inégalités ?

L’UE veut protéger quatre secteurs critiques pour faire face à ses concurrents