EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Propositions de la Commission européenne contre le terrorisme

Propositions de la Commission européenne contre le terrorisme
Tous droits réservés STEPHANIE LECOCQ/AFP or licensors
Tous droits réservés STEPHANIE LECOCQ/AFP or licensors
Par Ana LAZAROEuronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’institution a présenté mercredi son programme qui passe, entre autre, par un renforcement d’Europol.

PUBLICITÉ

En réponse à la vague d'attentats terroristes en France et en Autriche, la Commission européenne a présenté mercredi un programme pour lutter contre ce phénomène. L'objectif est de mieux anticiper les menaces afin de pouvoir empêcher le passage à l'acte. 

Pour cela l'institution propose de renforcer la coopération des contrôles aux frontières. "Le mode de vie européen et ce pourquoi nous nous battons n'est pas une option. Nous sommes déterminés à défendre ce modèle", insiste Margaritis Schinas, vice-président de l’institution.

La Commission propose aussi de renforcer les efforts contre la radicalisation. Cet axe doit passer par la suppression des contenus à caractère terroriste en ligne. Elle appelle le Parlement européen et les Etats membres à adopter le plus rapidement ces dispositions. Mais cette mesure connaît des limites selon Claude Moniquet, expert de l'anti-terrorisme. On a "pour le moment assez peu de solutions parce que on se repose essentiellement sur la bonne volonté d´entreprises qui gèrent les réseaux sociaux et qui ne sont pas européennes, pour la plupart d’entre elles. Donc les capacités que nous avons à agir sur elles sont extrêmement limitées", analyse-t-il.

La Commission suggère aussi de renforcer le mandat d'Europol, l'Agence européenne pour la coopération des services répressifs. L'établissement pourrait ainsi travailler plus efficacement avec le secteur privé et les autorités publiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Belgique rapatrie les enfants de terroristes

Attentats terroristes de Paris : établir la complicité

Attentats du 13 Novembre : cinq ans après, la France toujours menacée par le terrorisme