EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L’UE atteint un premier objectif vaccinal contre le covid-19

L’UE atteint un premier objectif vaccinal contre le covid-19
Tous droits réservés Francois Walschaerts/AFP or licensors
Tous droits réservés Francois Walschaerts/AFP or licensors
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne avait fixé comme but pour cet été de vacciner 70% de la population adulte avec au moins une première dose.

PUBLICITÉ

Objectif vaccinal atteint pour l'Union européenne. 70% de la population adulte a reçu au moins une dose de vaccin contre le covid-19. Dans l’ensemble 57% des citoyens de l’UE sont pleinement vaccinés avec deux injections.

Pour la présidente de la Commission européenne ce résultat est une bonne nouvelle mais il ne faut pas s’arrêter là. "Ces chiffres placent l'Europe parmi les leaders mondiaux, le processus d'accélération a très bien fonctionné mais nous devons poursuivre nos efforts", insiste Ursula von der Leyen. 

La responsable allemande insiste sur le danger que représente le variant delta et appelle "toutes les personnes qui le peuvent à se faire vacciner".

Si le rythme des vaccinations progresse, les infections sont cependant en augmentation. 

Les experts précisent que la contamination ne passe pas seulement par la population adulte mais aussi par les enfants qui ne sont pas encore concernés par la vaccination. 

De plus, l'arrivée de nouveaux variants complique la stratégie sanitaire. "Contre le variant original, celui de Wuhan, une vaccination de 70% de la population aurait probablement suffi. Mais l'arrivée des variants britannique et indien, beaucoup plus contagieux, signifie qu'il faut un taux de vaccination plus élevé", explique Marc Van Ranst, virologue à l’université catholique flamande de Louvain.

La levée des restrictions et la réouverture des frontières exposent davantage les Européens à un risque de contamination. 

Face à cette exposition la meilleure arme reste le vaccin pour Marc Van Ranst. "Les personnes qui se font soigner à l'hôpital sont principalement des personnes non vaccinées, pas complètement vaccinées. Ce n'est pas 100% des cas mais une très grande majorité", explique-t-il.

La couverture vaccinale varie aussi fortement d'un Etat membre à l'autre. En Bulgarie 17% de la population est pleinement vaccinée contre 83% aux Pays-Bas, au Danemark ou en Irlande.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vaccination et shopping, faire d'une pierre deux coups

Covid-19 : en France, les collégiens et lycéens incités à se vacciner à la rentrée

Hans Kluge (OMS) : "Une couverture vaccinale d'à peine 26% en Europe"