This content is not available in your region

L’ombre du variant Omicron plane sur les déplacements de fin d’année

Access to the comments Discussion
Par Pedro Sacadura  & Euronews
euronews_icons_loading
L’ombre du variant Omicron plane sur les déplacements de fin d’année
Tous droits réservés  Afptv

Les fêtes de fin d'année sont une période attendue avec impatience par les voyageurs et les compagnies aériennes. Mais le nouveau variant du covid-19, Omicron, pourrait perturber les plans des Européens et des entreprises. 

Pour Joanna, une Polonaise qui vit à Bruxelles, cette nouvelle incertitude jette une ombre sur ses vacances de Noël. Elle rentre normalement tous les ans passer le réveillon dans son pays. "Je suis un peu inquiète, bien sûr, dans quelle mesure cela va avoir un impact sur mes projets et dans quelle mesure cela va entraîner des restrictions de déplacement ", explique la jeune femme.

Les règles sanitaires et les restrictions se renforcent à travers l'Union européenne. De son côté le Maroc a rejoint le Japon et Israël qui interdisent l'entrée de voyageurs étrangers. Toutes ces annonces sont un coup dur pour le secteur du transport aérien qui espérait rebondir après la pandémie

"Le secteur de l'aviation a travaillé énormément au cours des 18 derniers mois pour retrouver la confiance des consommateurs. Il serait dommage que les réactions de certains gouvernements, qui ne sont pas nécessairement fondées sur la science, rendent vraiment la situation difficile", s’inquiète Thomas Reynaert, directeur d’Airlines for Europe.

79 cas Omicron détectés dans l'UE dans 15 pays.

Pour le tourisme et le transport il faut avant tout éviter des règles erratiques et trouver le juste équilibre. "Toute forme d'incertitude est mortelle pour le secteur. Personne ne veut partir en vacances s’il y a des craintes d'incertitude", avertit le directeur du European Travel Commission Eduardo Santander. Ce dilemme est international. Tous les gouvernements cherchent à relancer leur économie sans menacer la santé des citoyens.