Souffrant de Covid long, un patient témoigne : « Je me demande si je vais redevenir normal un jour"

Souffrant de Covid long, un patient témoigne : « Je me demande si je vais redevenir normal un jour"
Tous droits réservés Euronews
Par Yolaine De Kerchove Dexaerde
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il n’y a toujours pas de traitement particulier pour les patients atteints de Covid long. Rencontre avec un patient et un soignant dans un centre médical en Belgique.

PUBLICITÉ

Des perspectives sont là, mais il n'y a toujours pas de traitement particulier pour les patients atteints de Covid long. Témoignages en Belgique.

Oliver Gray est un consultant britannique installé à Bruxelles. Ce musicien passionné avait l'habitude de parcourir le monde pour expliquer la législation européenne à ses clients. Mais depuis qu'il a attrapé le Covid long, sa vie s'est ralentie. Il ne peut toujours rien goûter ni sentir.

"Le Covid provoque aussi cette sorte d'arrêt. Tu sais, ton cerveau te fait mal, tu n'es plus là où tu étais avant. Tu n’es pas normal et tu penses que tu iras mieux après un certain temps. Moi, je me demande si je vais redevenir normal un jour", se demande Oliver Gray, patient atteint d'un Covid long.

Le plus dur pour Olivier : le manque de soutien de la société et des infrastructures de santé. Il se fait souvent traiter de gros ou de paresseux."Ce n'est pas seulement le fait que je n'avais aucun intérêt pour mon travail. Je n'avais pas la concentration nécessaire, j'avais peur de faire des erreurs", ajoute-t-il.

"Mes patient sont dans un état catastrophique"

Cette "fatigue irrépressible, ce brouillard cérébral, ces troubles de la mémoire"sont quelques-uns des symptômes que présentent les patients de ce cabinet médical de Charleroi, dans le sud de la Belgique.

Pour pouvoir les aider, ce médecin généraliste s’est documenté. Il souhaite davantage d’informations et de reconnaissance pour ses patients. Il espère que ses recherches auront plus de succès que sa correspondance avec les autorités.

Marc Jamoulle, médecin généraliste, témoigne : "Moi, je vais bien, merci. Mais mes patients sont dans un état catastrophique. S'ils ne sont pas aidés, ils vont finir SDF ou des exclus sociaux,ou terriblement humiliés par une maladie qui les touche et que personne ne reconnaît et sur lequel, pour le moment, il n'y a pas de traitement. Il y a des perspectives, on cherche, on cherche, on cherche, mais on n'a pas de traitement particulier".

L'OMS cherche également des réponses. Dans une étude récente, l'organisme a appelé les décideurs européens à prendre en compte la complexité du Covid long dans leurs réponses politiques.

Journaliste • Méabh Mc Mahon

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : plus de 460 000 nouveaux cas en 24h en France, nouveau record

Le Parlement européen veut supprimer les frais supplémentaires et les règles complexes des bagages à main sur les vols de l’UE

Wopke Hoekstra et Maroš Šefčovič passent une première étape