EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Commission européenne table sur une augmentation de l'inflation en 2022

La Commission européenne table sur une augmentation de l'inflation en 2022
Tous droits réservés European Union, 2022
Tous droits réservés European Union, 2022
Par Efi KoutsokostaEuronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette tendance s'explique en partie par la hausse des prix de l'énergie qui devrait se poursuivre plus longtemps que prévu.

PUBLICITÉ

L'inflation devrait poursuivre sa hausse cette année dans l'Union européenne. C'est l'analyse de la Commission européenne lors de la présentation jeudi de ses prévisions économiques. Le niveau élevé des prix de l'énergie explique cette tendance ce qui devrait ralentir la croissance.

"Des prix élevés de l'énergie, des goulets d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement (...) agissent puissamment pour pousser à la hausse les prix de consommation", explique le Commissaire européen en charge de l'Economie Paolo Gentiloni.

Le responsable italien note que la crise énergétique devrait se poursuivre plus longtemps que prévu "et que les pressions sur les prix s'élargissent à plusieurs catégories de biens et de services."

Selon la Commission le taux d'inflation annuel devrait atteindre :

  • 2,6% en 2021

  • 3,5% en 2022

  • 1,7% en 2023

Les experts restent toutefois prudents sur l'analyse de ces prévisions car les incertitudes sont trop nombreuses concernant les perturbations sur les chaines d'approvisionnement et sur la situation mondiale de l'épidémie de covid-19.

Les inquiétudes concernant une poussée inflationniste et les plans de politique monétaire plus stricte ont déjà un impact sur les marchés. Dans ces conditions la question d'une crise économique se pose. "J'aimerais pouvoir dire en toute confiance que je peux l'exclure", répond le directeur de l'institut Bruegel Guntram Wolff.

Pour lui, l'UE doit agir à deux niveaux. Les Etats membres doivent poursuivre des réformes pour augmenter la croissance. Les 27 doivent aussi évoquer "l'épineuse question de l'union fiscale et d'une plus grande intégration fiscale. Et je pense que la zone euro ne peut pas esquiver éternellement ce débat, en particulier dans une période où l'inflation va progresser et où la politique monétaire ne pourra plus intervenir", ajoute-t-il.

Jennifer Jacquemart/EC - Audiovisual Service
Le Commissaire européen en charge de l'Economie présente les prévisions d'hiver de la CommissionJennifer Jacquemart/EC - Audiovisual Service

Les perspectives inflationnistes et économiques de l'UE dépendent aussi des tensions entre l'Ukraine et la Russie. Le Commissaire européen en charge de l'Economie souligne en effet que la paix, la stabilité et la croissance sont profondément liées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Parlement européen réaffirme son soutien à l'Ukraine et dénonce la mission de paix d'Orbán

Trump arrive, lance Orbán à Bruxelles en vantant sa nouvelle stratégie ukrainienne pour l'UE

Roberta Metsola réélue présidente du Parlement européen