Cet article n'est pas disponible depuis votre région

L'OMS alerte sur l'aide psychologique nécessaire aux réfugiés ukrainiens

Access to the comments Discussion
Par Méabh Mc Mahon  & Euronews
euronews_icons_loading
Les réfugiés ukrainiens ont besoin d'une aide psychologique
Les réfugiés ukrainiens ont besoin d'une aide psychologique   -   Tous droits réservés  DANIEL MIHAILESCU/AFP or licensors

Des millions d'Ukrainiens cherchent refuge en Europe. Mais cette fuite causée par la guerre n'est pas sans conséquence pour la santé mentale de ces personnes déplacées. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), c'est une crise qui s'ajoute aux difficultés psychologiques provoquées par la pandémie de covid-19.

"Certains ont été témoins d'atrocités. Certains ont connu la mort au sein de leur famille et de leurs proches. Le voyage lui-même : quitter la maison, laisser les hommes de la famille derrière, ne pas savoir s'ils seront réunis à nouveau, se retrouver ensuite dans un camp de réfugiés, tout cela a un impact énorme sur la santé mentale des personnes", insiste Dr Natasha Azzopardi-Muscat, directrice des politiques de santé à l’OMS.

La Commission européenne a débloqué 9 millions d'euros pour apporter une aide psychologique. De nombreuses personnes souffrent de stress post-traumatique. L'enjeu est maintenant de savoir comment utiliser efficacement cette enveloppe car les services de santé mentale sont déjà éprouvés par le covid-19.

"Avant même la pandémie, pendant la pandémie, les besoins ont augmenté partout. Le côté positif c'est la prise de conscience de la nécessité d'investir dans la santé mentale, dans la prévention, la promotion et les services, tout cela a progressé de façon sans précédent", explique Dr Natasha Azzopardi-Muscat.

De son côté le Parlement européen demande plus de soutien pour la santé et le bien-être des femmes et des filles qui fuient la guerre en Ukraine et de garantir l'accès à l'éducation, à la santé, au logement et de pouvoir accéder au marché du travail.