This content is not available in your region

Journée de l’Europe : son origine et ce qu’elle représente ?

Access to the comments Discussion
Par Jorge Liboreiro  & Euronews
Le drapeau bleu à douze étoiles est l'un des symboles de l'UE
Le drapeau bleu à douze étoiles est l'un des symboles de l'UE   -   Tous droits réservés  SVEN KAESTNER/AP2004

Tous les 9 mai, les Européens célèbrent la Journée de l'Europe. L’événement rend hommage au point de départ de l'intégration politique et économique du continent garantissant la paix obtenue grâce à cet effort collectif.

Cette célébration remonte à 1950. Ce jour-là, Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, prononçait une déclaration historique proposant à la France et à l'Allemagne d'unir leur production de charbon et d'acier.

Dans cette optique, Robert Schuman entendait accélérer la modernisation des deux pays après le carnage humain de la Seconde Guerre mondiale et la dévastation économique.

A travers le rapprochement d’industries aussi critiques, le ministre français avait un autre objectif : rendre une nouvelle guerre matériellement irréalisable.

"La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l'Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible", déclarait Robert Schuman dans le Salon de l'Horloge du Quai d'Orsay à Paris le 9 mai 1950.

Le ministre français laissait aussi la porte ouverte à d'autres pays pour qu'ils se joignent à lui et réalisent une Europe véritablement unie.

La main tendue de Robert Schuman a été saisie. Le chancelier ouest-allemand Konrad Adenauer répondait oui presque immédiatement.

L'idée d'une Europe unie évolue vers l'Union européenne

Un an plus tard, le 18 avril 1951, des représentants de la France, de l'Allemagne, de l'Italie, de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg signent le traité de Paris et créent la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), une organisation pionnière fondée sur le principe du supranationalisme.

Jean-Jacques Levy/AP
Le discours de Robert Schuman, au centre, est considéré comme le texte fondateur de l'UEJean-Jacques Levy/AP

Dans le cadre de la CECA, les États-nations commencent à mettre en commun leurs compétences souveraines jalousement gardées et à les transférer à une série d'institutions européennes : une Haute Autorité indépendante, une Assemblée commune des parlementaires nationaux, un Conseil spécial des ministres nationaux et une Cour de justice.

Le proche collaborateur de Robert Schuman, Jean Monnet, considéré comme le maître d'œuvre de cette déclaration historique, est nommé premier président de la Haute Autorité.

Les avantages économiques de la CECA convainquent les États membres d'aller plus loin et d'inclure davantage de secteurs et de domaines politiques dans le mandat supranational.

La CECA évolue progressivement, devenant ensuite la Communauté économique européenne, puis l'Union européenne.

EC - Audiovisual Service
Le traité de Paris institue la CECAEC - Audiovisual Service

Les quatre institutions initiales sont finalement devenues la Commission européenne, le Parlement européen, le Conseil de l'UE et la Cour de justice de l'UE.

L'évolution constante du projet politique fait de la déclaration Schuman la véritable genèse de l'intégration européenne.

"L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d'abord une solidarité de fait", soulignait le chef de la diplomatie française.

Réunis à Milan en 1985, les chefs d'État et de gouvernement ont décidé de baptiser officiellement le 9 mai Journée de l'Europe pour célébrer la paix et l'unité du continent.

Cette journée est devenue l'un des principaux symboles de l'Union européenne, avec le drapeau à douze étoiles, le slogan In varietate concordia, "unis dans la diversité",  et l'hymne européen : l'Ode à la joie de Beethoven.

Le traité de 2004 qui devait établir une Constitution pour l'Europe devait aussi transformer ces symboles en emblèmes officiels, mais cette disposition a été abandonnée après l'échec du processus de ratification.

Seuls deux pays font de la Journée de l'Europe une fête nationale. Il s’agit du Luxembourg, pays de naissance de Robert Schuman en 1886, et du Kosovo, un État non-membre de l'UE qui a depuis longtemps des aspirations européennes. En Roumanie, cette célébration coïncide avec le jour de l'indépendance, tandis que la Croatie et la Lituanie l'ont légalement reconnue mais sans en faire un jour férié.

Les autres États membres célèbrent la Journée de l'Europe de manière commémorative, en hissant des drapeaux et en organisant divers événements. À Bruxelles, les institutions européennes ouvrent leurs portes.

Cette année, le 9 mai sera marqué par la cérémonie de clôture de la Conférence sur l'avenir de l'Europe, un exercice d'un an qui a rassemblé des citoyens et des responsables politiques pour réformer la structure politique de l'Union.

Deux célébrations de l'Europe et deux jours de victoire

La Journée de l'Europe n'est pas la seule fête célébrée le 9 mai, et dans le contexte de la guerre en Ukraine, toutes les célébrations sont appelées à prendre une nouvelle signification.

"L'invasion du Kremlin nous rappelle pourquoi nous célébrons la journée de l'Europe. Le jour où notre Europe pacifique, prospère et unie est née", a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, dans un communiqué avant l'occasion. "Soixante-douze ans plus tard, l'Europe est plus forte et plus unie que jamais."

Outre l'intégration européenne, le 9 mai est célébré dans d'autres régions d'Europe pour une autre raison : la victoire de l'Union soviétique sur l'Allemagne nazie en 1945.

Le jour de la Victoire est aujourd'hui observé comme une fête nationale dans des pays comme la Russie, le Bélarus, la Géorgie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, ainsi qu'en Israël.

Dans le reste de l'Europe, le Jour de la Victoire est célébré un jour avant, le 8 mai.

Cette différence de calendrier vient du fait que l'Allemagne nazie a signé sa deuxième et dernière capitulation officielle le 8 mai 1945, alors qu'il était déjà le 9 mai à Moscou.

De plus, la Journée de l'Europe de l'UE n'est pas la seule journée consacrée au continent européen.

Le Conseil de l'Europe, une organisation internationale basée à Strasbourg dont le mandat consiste à défendre les droits de l'homme et la démocratie, célèbre sa propre Journée de l'Europe quatre jours plus tôt, le 5 mai, pour marquer sa fondation.

L'entité englobe toutes les nations européennes à l'exception du Belarus, de la Russie, de la Cité du Vatican et du Kosovo.