EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Scandale de corruption au Parlement européen : le compagnon d'Eva Kaili sous bracelet électronique

Francesco Giorgi et Eva Kaili.
Francesco Giorgi et Eva Kaili. Tous droits réservés AFP PHOTO /EUROKINISSI
Tous droits réservés AFP PHOTO /EUROKINISSI
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le compagnon d'Eva Kaili, l'ancienne vice-présidente du Parlement européen, mise en cause dans l'enquête pour corruption et blanchiment dans le dossier du Qatargate, a été placé en liberté suveillée, avec port d'un bracelet électronique.

PUBLICITÉ

Le compagnon d'Eva Kaili, l'ancienne vice-présidente du Parlement européen, mise en cause dans l'enquête pour corruption et blanchiment dans le dossier dit du "Qatargate", a été placé en liberté surveillée, avec port d'un bracelet électronique.

Voici un extrait du communiqué du parquet fédéral belge : 

"Dans le cadre d’une enquête à grande échelle menée par le Parquet fédéral et la police fédérale sur des faits présumés d’organisation criminelle, corruption et blanchiment, une personne a comparu cet jour devant la chambre du conseil du tribunal de première instance de Bruxelles.

"La chambre du conseil a confirmé ce jour a détention préventive de F. G. mais sous les modalités du bracelet électronique. S’il fait appel de cette décision, il comparaitra devant la chambre des mises en accusation près la Cour d’appel de Bruxelles dans les quinze jours. Le parquet fédéral ne fera pas appel de cette décision."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après le Qatargate, Bruxelles dévoile son nouvel organe d'éthique pour les institutions européennes

Corruption au Parlement européen : libération de tous les suspects

Grèce : un feu d'artifice tiré depuis un yatch provoque un feu de forêt