EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le XV de l'UE participera pour la première fois à une Coupe du monde de rugby parlementaire

Les deux co-capitaines de l'équipe européenne de rugby remettent un maillot à la présidente du Parlement européen
Les deux co-capitaines de l'équipe européenne de rugby remettent un maillot à la présidente du Parlement européen Tous droits réservés EP/Daina Le Lardic
Tous droits réservés EP/Daina Le Lardic
Par Alice Tidey
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'équipe, mixte, rassemblera des représentants des trois institutions de l'UE. La compétition se déroulera à Paris du 31 août au 8 septembre.

PUBLICITÉ

L'Union européenne participera pour la première fois cette année à la Coupe du monde de rugby parlementaire.

L'événement se tiendra à Paris du 31 août au 8 septembre. La compétition verra une douzaine d'équipes du monde entier s'affronter pour arracher le trophée à la Nouvelle-Zélande, l'actuel détenteur du titre.

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a qualifié mercredi d'"historique" la participation d'une équipe européenne à une compétition sportive internationale. Elle a également souligné la nécessité de renforcer la coopération interparlementaire dans le monde entier.

"Ainsi, avec notre participation à la Coupe du monde parlementaire, notre équipe européenne de rugby va également jeter des ponts et les construire avec d'autres parlements d'Europe et d'ailleurs, en favorisant les échanges et la compréhension, car le sport est un langage universel, qui rassemble les gens au-delà des frontières et des cultures", explique-t-elle.

L'équipe de l'UE compte pour le moment une quarantaine de joueurs de 15 nationalités différentes. Mais surtout, elle est mixte. Des représentants de la Commission européenne et du Conseil européen font également partie de l'équipe.

L'eurodéputée française Anne-Sophie Pelletier (GUE), co-capitaine de l'équipe, se dit "ravie d'avoir une équipe mixte qui permettra aux femmes de jouer. Nos valeurs s'inscrivent dans un objectif commun : promouvoir les valeurs européennes, le vivre ensemble."

Son co-capitaine, l'eurodéputé français Eric Andrieu (S&D), reconnaît que la parité n'est pas encore atteinte mais il souligne que c’est "l'objectif".

L'équipe aura son premier test dans le courant du mois avec un match parlementaire contre l'équipe française. Le XV de France parlemantaire avait battu l'Afrique du Sud pour s'emparer de la troisième place lors de la dernière Coupe du monde au Japon. Un match de gala contre l'équipe diplomatique japonaise de rugby aura lieu en juin.

Toutes les recettes de ces matchs seront reversées à des œuvres caritatives, tout comme les bénéfices de la Coupe du monde parlementaire. L'équipe de l'UE veillera également à ce que les valeurs européennes se reflètent dans le choix de ses sponsors.

"Nous avons respecté je dirais, les fondamentaux du Parlement européen, c'est-à-dire en gros, autour du Green Deal", insiste Eric Andrieu.

"Donc nous n'accepterons pas les cigarettiers, par exemple, ni les compagnies aériennes comme partenaires ou sponsors, tout ce qui pourrait effectivement déroger aux choix politiques de l'Union, ils seront refusés", explique-t-il.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Combien va rapporter la Coupe du monde de rugby ?

Rugby : Liesse au Capitole pour le 22e titre de champion de France du Stade toulousain

Grèce : un feu d'artifice tiré depuis un yatch provoque un feu de forêt