EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'Ukraine impose des coupures d'électricité d'urgence alors que la Russie s'attaque au réseau énergétique

Des officiers de police couvrent un cadavre après qu'un missile russe ait frappé un immeuble d'habitation à Kharkiv, le 31 mai 2024.
Des officiers de police couvrent un cadavre après qu'un missile russe ait frappé un immeuble d'habitation à Kharkiv, le 31 mai 2024. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

L'électricité est coupée dans toutes les régions de l'Ukraine, sauf trois. L'opérateur du réseau électrique public Ukrenergo a déclaré que les coupures affectaient à la fois les consommateurs industriels et les ménages.

PUBLICITÉ

L'Ukraine a imposé des coupures d'électricité d'urgence dans la majeure partie du pays, un jour après que la Russie a lancé des attaques à grande échelle contre les infrastructures énergétiques.

Ces coupures ont été mises en place dans toutes les régions, sauf trois, à la suite de l'attaque de drones et de missiles contre des cibles énergétiques, qui a fait au moins 19 blessés.

L'opérateur du réseau électrique ukrainien Ukrenergo, qui appartient à l'État, a déclaré que les coupures concernaient à la fois les consommateurs industriels et les ménages.

Les attaques russes contre le réseau électrique ukrainien au cours des dernières semaines ont contraint le gouvernement à instaurer des coupures d'électricité à l'échelle nationale.

Les pompiers ont éteint un incendie dans un immeuble endommagé lors de l'attaque de missiles russes à Kharkiv, le 31 mai 2024
Les pompiers ont éteint un incendie dans un immeuble endommagé lors de l'attaque de missiles russes à Kharkiv, le 31 mai 2024AP Photo

En l'absence de défenses aériennes adéquates pour contrer ces attaques et permettre les réparations, les pénuries pourraient s'aggraver avec l'augmentation des besoins à la fin de l'été et le froid glacial de l'hiver.

Parmi les attaques récentes les plus importantes, un barrage en avril a endommagé la plus grande centrale thermique de Kiev et une attaque massive le 8 mai a ciblé des installations de production et de transmission d'électricité dans plusieurs régions.

À la suite de l'attaque de samedi, l'armée de l'air ukrainienne a déclaré dimanche que les défenses aériennes avaient abattu les 25 drones lancés au cours de la nuit.

Dans le même temps, la Russie a affirmé dimanche avoir pris le contrôle du village d'Umanske dans la région de Donetsk, partiellement occupée par les Russes.

La nouvelle offensive russe dans le nord s'est concentrée sur la région de Kharkiv, mais semble inclure des tests des défenses ukrainiennes à Donetsk, plus au sud, tout en lançant des incursions dans les régions septentrionales de Sumy et de Chernihiv.

Le message du président ukrainien Volodymyr Zelensky sur X à propos du prochain sommet de paix.

En Russie, six personnes ont été blessées par des tirs d'obus dans la ville de Shebekino, dans la région de Belgorod, à la frontière avec l'Ukraine, a déclaré dimanche le gouverneur de la région, Vyacheslav Gladkov.

S'exprimant lors de la conférence sur la sécurité Shangri-La à Singapour, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Chine d'aider la Russie à compromettre le prochain sommet international sur la paix qui doit se tenir en Suisse à la fin du mois.

"La Russie, usant de l'influence chinoise dans la région et de diplomates chinois, fait tout pour perturber le sommet de la paix", a-t-il déclaré. "Il est regrettable qu'un pays aussi grand, indépendant et puissant que la Chine soit un instrument entre les mains de Poutine".

M. Zelensky a indiqué que plus de 100 pays avaient confirmé leur participation au sommet qui se tiendra dans une station balnéaire au-dessus du lac des Quatre-Cantons, dans le centre de la Suisse, à partir du 15 juin.

Dimanche également, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Kirby, a confirmé que le président Joe Biden avait accepté d'autoriser l'Ukraine à utiliser certaines armes fournies par les États-Unis pour frapper à l'intérieur de la Russie afin d'alléger "l'incroyable pression à la baisse" que la Russie a exercée sur Kharkiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zelensky reproche à la Chine de nuire au Sommet pour la paix en Ukraine

Ukraine : attaque russe sur l'infrastructure énergétique du pays, au moins 19 blessés

La Grèce en pleine canicule, plusieurs personnes portées disparues ou décédées