EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Que signifie le score de Giorgia Meloni aux élections européennes ?

Giorgia Meloni a voté à Rome, le 09.06.2024
Giorgia Meloni a voté à Rome, le 09.06.2024 Tous droits réservés Mauro Scrobogna/LaPresse
Tous droits réservés Mauro Scrobogna/LaPresse
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La cheffe de l'exécutif italien a réuni derrière sa liste plus de 28% des voix, dépassant son score aux législatives de 2022.

PUBLICITÉ

La formation d’extrême droite Fratelli d'Italia (FdI), dirigée par la présidente du Conseil italien Giorgia Meloni, a remporté 28 % des voix aux élections européennes, confirmant ainsi son statut de parti le plus populaire du pays depuis les élections générales de 2022.

Cette victoire renforce le leadership de Giorgia Meloni tant en Italie qu'en Europe, analyse Matteo Villa, chercheur principal à l'ISPI (Institut pour les Études de Politiques Internationales) : "Ce résultat a deux significations. Pour l'Italie elle-même, il s'agit d'une démonstration de soutien au gouvernement actuel, près de deux ans après son élection, ce qui est surprenant. Pour l'Europe, cela confirme le rôle de Meloni en tant que possible pont entre le centre droit et l'extrême droite."

Il s'agit d'une démonstration de soutien au gouvernement actuel, près de deux ans après son élection, ce qui est surprenant
Matteo Villa
chercheur à l'ISPI

Le Parti démocrate, principal parti d'opposition, ressort également renforcé de ce vote puisqu'il est parvenu à réduire l'écart avec FdI à quatre points.

L'élection européenne fait donc émerger en Italie un paysage politique polarisé, dans la mesure où aucun autre parti, ni la Ligue de Matteo Salvini ni les populistes du Mouvement Cinq Étoiles, n'a réussi à progresser depuis la dernière élection.

"C'est un résultat en faveur de la stabilité du système politique, explique Matteo Villa, ce qui est vraiment surprenant. Cela signifie que les deux autres partis de gouvernement, qui sont dans la coalition avec Meloni, ne sont pas incités à la faire tomber pour ensuite aller aux élections."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Hongrie devrait libérer l'italienne Ilaria Salis après son élection au Parlement européen

Italie : la Première ministre Meloni devient le faiseur de rois, son parti remporte les européennes

Italie : L'immigration au cœur du débat des Européennes