EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'armée ukrainienne a commencé à enrôler des prisonniers dans sa guerre contre la Russie

Des prisonnier ukrainiens s'entrainent afin de rejoindre les rangs de l'armée
Des prisonnier ukrainiens s'entrainent afin de rejoindre les rangs de l'armée Tous droits réservés EBU
Tous droits réservés EBU
Par Jean-Philippe Liabot
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Kyiv espère pouvoir augmenter le nombre de ses soldats sur le front dans les prochains mois

PUBLICITÉ

Cette décision intervient alors que l'armée peine à trouver de nouvelles recrues pour renforcer ou relever ses combattants sur la ligne de front

Ceux qui signent le contrat peuvent retrouver leur liberté à condition de continuer à se battre jusqu'à la fin de la guerre. Environ 3000 prisonniers se sont déjà inscrits.

D'anciens détenus suivent un entraînement militaire dans un camp de la région de Dniepropetrovsk dans le centre du pays.

Une nouvelle loi promulguée en mai dernier par le parlement ukrainien vise à mobiliser plusieurs milliers de soldats supplémentaires, mais ce processus pourrait prendre des mois.

L'Ukraine a subi de lourdes pertes au cours des derniers mois, et ceux qui ont survécu sont en infériorité numérique et épuisés. Il manquerait des dizaines de milliers de soldats à l'armée ukrainienne pour qu'elle puisse correctement se défendre.

Des missiles Patriot en provenance des États-Unis

Kyiv pourra aussi compter sur ses voisins dans sa guerre, la Roumanie, membre de l'OTAN, a promis de lui faire don d'un de ses systèmes de missiles Patriot, alors que les forces russes continuent de bombarder le pays sans relâche.

Autre bonne nouvelle pour l'armée ukrainienne, "Les Etats-Unis ont pris la décision difficile mais nécessaire de donner la priorité à l’Ukraine par rapport à d’autres alliés en matière de livraison de missiles destinés à la défense anti-aérienne," a confirmé ce jeudi John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

Un système de missiles Patriot
Un système de missiles PatriotBernd Wuestneck/(c) Copyright 2023, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten

L'intensification des attaques russes contre ses réseaux énergétiques, notamment les centrales électriques a contraint le gouvernement à instaurer des coupures d'électricité dans toutes les grandes villes pendant plusieurs heures par jour, et des rapports ont été publiés mettant en avant la probable situation critique du pays l'hiver prochain, en raison du manque d'électricité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les bombardements russes ravagent les villes ukrainiennes près de la frontière

"Je ne sais pas comment nous allons survivre à cet hiver" : le redressement de l'Ukraine passe par l'énergie

Le Parlement européen réaffirme son soutien à l'Ukraine et dénonce la mission de paix d'Orbán