EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Législatives : les militants tentent de convaincre les jeunes Français d'aller voter

a
a Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À moins d’une semaine des élections législatives, les militants tentent de convaincre les jeunes Français d'aller voter dimanche.

PUBLICITÉ

Depuis quelques jours, Thibaut arpente les rues parisiennes pour distribuer des tracts de son parti : le Nouveau Front populaire. Comme lui, de nombreux militants de gauche se démènent pour convaincre les électeurs, à moins d’une semaine des législatives.

"Nous avons beaucoup de nouveaux volontaires qui arrivent chaque jour. Ainsi, lors du dernier porte-à-porte, j'étais celle qui avait le plus d'expérience. Je n'avais donc que des nouveaux avec moi. D'habitude, nous jumelons les anciens et les nouveaux pour les familiariser et les former. Cette fois-ci, nous avons fait une session de formation express et nous les avons envoyés, et c'est comme ça qu'on apprend aussi. Cela s'est très bien passé pour tout le monde", explique Jaspal De Oliveira-Gill, militante du Nouveau Front populaire.

On ne peut pas être étonné que les jeunes ne soient pas mobilisées ou soient tristes
Thibaut Pham
Militant

Mais la tâche n’est pas facile pour ces militants. Même s’ils sont inquiets pour leur avenir, de plus en plus de jeunes Français se désintéressent de la politique. Lors des élections européennes du 9 juin, 60 % des 18-24 ans se sont abstenus, selon l’institut de sondages Ipsos.

"Dans toutes les générations, y compris la nôtre, beaucoup de personnes sont démoralisées. On ne se sent pas écouté par le gouvernement. On ne peut pas être étonné que les jeunes ne soient pas mobilisées ou soient tristes", explique Thibaut Pham, militant du Nouveau Front populaire.

On n'a jamais tenté l'extrême droite
Jeune habitant d'Aix-en-Provence

Il y a aussi ceux qui sont tentés de voter pour l’extrême droite. Le Rassemblement national gagne du terrain chez les jeunes.

"On n'a jamais tenté. Il ne me semble pas qu'on a tenté un parti d'extrême droite. Quand je discute avec des amis, ce n'est plus un sujet tabou", explique un habitant d'Aix-en-Provence.

"Les études sont devenues un luxe. C'est un sentiment de dépit qui pousse à se dire que peut-être que l'extrême droite ou l'extrême gauche, on ne les a pas essayés, ils vont nous sortir de tout cela", explique un étudiant.

Les sondages pour le premier tour des législatives donnent le RN en tête, suivi du Nouveau Front populaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pourcentage de femmes au Parlement européen a baissé pour la première fois en 45 ans

Incendies de forêt : l'Albanie demande l'aide de l'UE

Glissement de terrain mortel en Slovaquie : au moins deux morts