EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le Premier ministre slovaque Robert Fico aura des problèmes de santé permanents après la fusillade

Le premier ministre slovaque Robert Fico arrive à une table ronde lors d'un sommet de l'UE à Bruxelles, le 1er février 2024.
Le premier ministre slovaque Robert Fico arrive à une table ronde lors d'un sommet de l'UE à Bruxelles, le 1er février 2024. Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Geert Vanden Wijngaert/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP, EBU
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Un mois après la fusillade, les députés du parlement slovaque ont adopté une résolution demandant à tous les partis politiques, organisations civiques et médias de respecter les résultats des élections et de s'abstenir de propager la haine contre le gouvernement démocratiquement élu.

PUBLICITÉ

Le Vice-premier ministre slovaque a indiqué que le Premier ministre, Robert Fico, aurait des problèmes de santé permanents, après avoir survécu à une attaque par balle en mai.

Robert Kaliňák a déclaré que M. Fico, qui a reçu plusieurs balles à l'abdomen, aurait probablement des problèmes musculo-squelettiques, mais que son état s'améliorait progressivement.

"Son état de santé est encore loin d'être idéal. Après une blessure par balle à l'abdomen, ces organes ne fonctionnent plus comme à 17 ou 30 ans. Il est encore très irrégulier. Dans le cadre de sa rééducation régulière, les médecins font tout ce qu'ils peuvent pour s'assurer qu'il peut faire son travail à son plein potentiel, et nous nous en approchons", a-t-il déclaré.

M. Kaliňák a déclaré qu'il s'attendait à ce que M. Fico fasse une nouvelle apparition publique dans les prochains jours, sans préciser si ce serait en personne ou en vidéo.

Robert Fico arrives for the V4 meeting in Prague, February 27, 2024
Robert Fico arrives for the V4 meeting in Prague, February 27, 2024Petr David Josek/Copyright 2024 The AP. All rights reserved

Cette annonce constitue une amélioration apparente par rapport à l'évaluation de l'état de santé de M. Fico dans une vidéo diffusée début juin, sa première apparition publique depuis la fusillade, dans laquelle il déclarait : "Ce sera un petit miracle si je reprends le travail dans plusieurs semaines".

Une attaque qui avait choqué bien au-delà des frontières de la Slovaquie

Le Premier ministre populiste slovaque avait été touché à l'abdomen à bout portant alors qu'il saluait ses partisans à l'issue d'une réunion du gouvernement à Handlová, une ville du centre de la Slovaquie, le 15 mai dernier.

Des vidéos l'avaient montré s'approchant de personnes rassemblées pour lui serrer la main. Un homme parmi ce petit groupe de supporters, avait alors surgi, tiré cinq coups de feu avant d'être plaqué par les gardes du corps du Premier ministre, et arrêté.

Des secouristes transportent le Premier ministre slovaque Robert Fico, blessé par balle, le 15 mai
Des secouristes transportent le Premier ministre slovaque Robert Fico, blessé par balle, le 15 maiJan Kroslak/Tlacova agentura SR

Robert Fico avait immédiatement subi une intervention chirurgicale de cinq heures pour soigner les multiples blessures, suivie d'une autre opération de deux heures deux jours plus tard pour retirer les tissus morts de ses blessures.

Fin mai, il avait été transporté par avion de l'hôpital de Banská Bystrica à la capitale Bratislava, où il a jusque là été soigné à domicile.

Le tribunal pénal spécialisé de la ville de Pezinok a ordonné le maintien en détention du suspect, qui est accusé de tentative de meurtre.

Les procureurs ont demandé à la police de ne pas identifier publiquement le suspect et de ne pas divulguer de détails sur l'affaire.

M. Fico a déclaré qu'il pardonnait à son agresseur et qu'il ne ressentait "aucune haine envers les étrangers qui m'ont tiré dessus".

"Je n'entreprendrai aucune action en justice contre lui et ne chercherai pas à obtenir des dommages et intérêts. Je lui pardonne et je le laisse réfléchir à ce qu'il a fait et aux raisons qui l'ont poussé à le faire", a-t-il déclaré.

Une loi adoptée juste après l'attaque

À peine un mois après la fusillade, les 130 députés présents au parlement slovaque ont adopté une résolution demandant à tous les partis politiques, organisations civiques et médias de respecter les résultats des élections et de s'abstenir de propager la haine contre le gouvernement démocratiquement élu.

Cette résolution a été adoptée après que l'opinion publique a été choquée par l'attaque contre M. Fico, dont beaucoup estiment qu'elle découle d'une atmosphère de toxicité et de mensonges entourant la politique slovaque.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Peter Pellegrini prête serment en tant que nouveau président de la Slovaquie

L'Allemagne fait fermer le Centre islamique de Hambourg

La difficile composition de la prochaine Commission européenne