This content is not available in your region

Le télétravail, le monde de demain en marche forcée

Par euronews
euronews_icons_loading
The Exchange
The Exchange   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le télétravail est devenu de plus en plus populaire, nécessaire et dans de nombreux cas obligatoire en raison de la pandémie.

Aujourd'hui, 18 % d'entre nous travaillent en permanence à domicile, mais une étude récente de l'université de Chicago a montré que ce chiffre pourrait doubler.

Cela signifie que deux emplois sur cinq pourraient potentiellement être exercés à domicile : en d'autres termes, il est possible que le monde compte plus d'un milliard de travailleurs à domicile.

La technologie qui rend possible le télétravail

Adam McHale est le vice-président européen de Cisco, une entreprise qui construit la technologie permettant aux gens de travailler à domicile. Il a déclaré à l'émission The Exchange d'Euronews qu'en raison de la pandémie, "l'infrastructure à large bande est devenue une infrastructure nationale essentielle". Il a ajouté que le trafic internet a augmenté en l'espace de quelques jours à un rythme que l'on verrait normalement en l'espace de 18 mois.

Cisco a réalisé une enquête auprès de 13 000 personnes dans six pays différents et 78 % d'entre elles ont déclaré à l'entreprise que la connexion à haut débit "était absolument essentielle pour elles".

Une tendance irrépressible qui change l'avenir de l'emploi

L'Estonie est une nation qui repousse les limites du télétravail. Elle est souvent présentée comme le pays européen le plus avancé sur le plan numérique. C'est le pays qui nous a donné Skype et qui a fait de l'accès à l'internet un droit humain fondamental.

Son ministre de la Santé et du Travail, Tanel Kiik, nous a fait part de ses réflexions sur la manière dont nous devrions aborder cette nouvelle façon de travailler.

Il a déclaré qu'il pense que les changements dans la façon dont nous travaillons et les nouvelles formes de travail sont "seulement une chose positive". Nous ne pouvons pas mettre tout le monde dans la même boîte et dire "voici votre contrat de travail, vos heures de travail et votre salaire" et nous contenter de cela", a-t-il ajouté.

Les plateformes en ligne et l'évolution de l'emploi

Des marques comme Amazon et Alibaba ont profondément modifié la façon dont les gens vivent et travaillent. Malgré ces réussites qui se chiffrent en milliards de dollars, les gens sont encore divisés au sujet de l'économie du travail, et son "ubérisation".

La startup qatarie Snoonu, qui propose une application unique facilitant les achats et les livraisons en ligne, s'appuie sur l'"ubérisation" mais tente de remédier aux failles de ce mode de travail.

L'entreprise dispose de quelque 600 chauffeurs prêts à réagir à l'appel d'une commande pour des milliers de sites dans le pays. Elle compte également plus de 250 jeunes employés originaires de 35 pays différents dont les emplois évoluent constamment grâce à l'innovation numérique.