EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Amsterdam veut donner encore plus de place aux vélos

Y a-t-il trop de vélos à Amsterdam ?
Y a-t-il trop de vélos à Amsterdam ? Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Fernande van Tets
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que cet été, la fermeture d'une grande artère d'Amsterdam aux voitures a fait beaucoup parler, la municipalité persiste dans sa vision d'une ville offrant encore plus d'espace aux cyclistes pour circuler, mais aussi stationner.

PUBLICITÉ

À Amsterdam, les vélos sont plus nombreux que les habitants et les cyclistes sont au premier plan de l'aménagement urbain.

Cet été, la municipalité a fermé aux voitures, l'une des principales artères de la ville. L'expérience, qui a duré six semaines, a semé le trouble et divisé les habitants.

"J'ai trouvé l'expérience très positive," indique un cycliste âgé. "Bien sûr, c'est super agréable quand on habite ici, mais cela peut être bruyant [ndlr : avec le trafic automobile à proximité], estime-t-il.

"Les cyclistes ont la priorité à Amsterdam," renchérit une passante, "donc je trouve que c'est compliqué. On a une voiture et quand on doit l'utiliser, c'est difficile," dit-elle.

La chasse aux voitures s'accentue

Pour la mairie, la réduction du trafic automobile est une priorité. Depuis 2019, elle a décidé de supprimer un maximum de places de parking dans le centre-ville pour pallier à un manque d'espace.

"Nous avons vraiment du mal à trouver de la place à Amsterdam, nous n'avons pas assez d'espace pour que tout le monde puisse aller d'un point A à un point B," affirme Melanie Ter Horst, maire adjointe d'Amsterdam. "C'est pourquoi nous devons laisser plus de place aux cyclistes et aux piétons, les voitures en prennent beaucoup dans cette ville, c'est aussi pour cela que nous cherchons à réduire le trafic automobile, à savoir pour libérer de l'espace pour les cyclistes et les piétons," souligne-t-elle.

Le casse-tête du stationnement des vélos

Cela inclut davantage de places de stationnement pour les vélos.

_"Autre problème que d'autres villes ne connaissent peut-être pas encore : où garer tous ces vélos ?"_fait remarquer Melanie Ter Horst. "Au début, on pouvait les garer partout, mais cela posait des problèmes de stationnement dans les espaces publics, alors maintenant, nous créons de nombreux parkings souterrains spécialement pour eux," explique la représentante de la mairie.

Dernier exemple en date : un parking souterrain pouvant accueillir 7000 vélos situé près de la gare centrale d'Amsterdam.

Euronews
L'immense parking sous-terrain pour vélos créé à la gare centrale d'AmsterdamEuronews

On estime à 200 000, le nombre de personnes qui chaque jour, dans cette gare, prennent un train, ferry, bus ou métro et près de la moitié d'entre elles arrivent à vélo.

La Ville espère que ce type de projet contribuera à résoudre son problème endémique d'espace.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pi-Pop le premier vélo électrique sans batterie

Un peu, beaucoup, à la folie : comment aime-t-on le vélo, et le pratique-t-on en Europe?

Des villes espagnoles de droite privilégient la voiture au vélo