EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Anne Hidalgo quitte X, le réseau social d'Elon Musk, qu'elle qualifie de "vaste égout mondial"

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé qu'elle quitterait X, anciennement Twitter, à la fin de la semaine.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé qu'elle quitterait X, anciennement Twitter, à la fin de la semaine. Tous droits réservés Michel Euler/AP
Tous droits réservés Michel Euler/AP
Par Associated Press
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

"Je refuse de cautionner ce dessein funeste", a déclaré Mme Hidalgo à propos du réseau social X. Elle aide actuellement Paris à se préparer pour les Jeux olympiques de 2024.

PUBLICITÉ

La maire de Paris, future ville hôte des Jeux olympiques, annonce qu'elle quitte X, ex-Twitter, accusant la plateforme d'Elon Musk de propager la désinformation, la haine et de devenir un "vaste égout mondial" toxique pour la démocratie et les débats constructifs.

"Avec ses milliers de comptes anonymes et ses fermes à trolls, ce qui se passe sur Twitter n’est pas la vie démocratique mais son exact opposé", déclare la maire Anne Hidalgo dans un long post intitulé "Pourquoi je quitte Twitter".

"Je refuse de cautionner ce dessein funeste", écrit-elle.

Une demande de commentaire de l'Associated Press envoyée par courriel à X a reçu une réponse automatisée : "Occupé maintenant, veuillez essayer plus tard".

Le bureau d'Anne Hidalgo a déclaré que les messages publiés lundi en français et en anglais annonçant son départ de X seraient les derniers de la maire socialiste et qu'elle fermerait ensuite son compte - qui compte 1,5 million de followers - à la fin de la semaine.

Son bureau a déclaré que la mairie de Paris conservait son propre compte séparé sur X.

Le retrait d'Anne Hidalgo de X fait suite à une période houleuse pour la maire.

De nombreuses critiques à l'encontre de la maire de Paris

Elle a fait l'objet de critiques de la part de ses opposants politiques concernant les dépenses d'un voyage qu'elle a effectué en octobre dans les territoires français du Pacifique Sud, la Nouvelle-Calédonie et Tahiti.

Les compétitions olympiques de surf se dérouleront en juillet prochain sur la célèbre vague de Teahupo'o, à Tahiti.

La semaine dernière, Anne Hidalgo s'est également opposée aux ministres du gouvernement au sujet de l'état de préparation de la capitale pour les Jeux d'été de 2024.

Anne Hidalgo a reconnu que certains moyens de transport ne seraient pas prêtes pour les Jeux olympiques de l'été prochain. Le ministre des transports, Clément Beaune, a répliqué que les commentaires de la maire étaient une tentative "honteuse" de détourner l'attention de son voyage dans le Pacifique.

Le bureau d'Anne Hidalgo a déclaré que sa décision de quitter X n'était pas une réponse aux récentes critiques, mais qu'elle avait été mûrement réfléchie. Musk a pris le contrôle de Twitter en octobre 2022 et a démantelé certaines de ses fonctions principales.

"Ne nous trompons pas. Il s’agit d’un projet politique très clair qui veut se passer de la démocratie et de ses valeurs pour de puissants intérêts privés", écrit Anne Hidalgo.

"Ce média est devenu un vaste égout mondial et nous devrions continuer de nous y précipiter ?"

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

X, ex-Twitter, victime d'une panne massive

Paris en chantier cet été à un an des Jeux Olympiques

X a enfreint le règlement sur les services numériques, estime la Commission européenne