EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Vladimir Poutine veut encourager l'IA en Russie pour lutter contre le "dangereux" monopole occidental

Le président russe Vladimir Poutine préside une réunion du Conseil de sécurité à Moscou, Russie, le vendredi 24 novembre 2023.
Le président russe Vladimir Poutine préside une réunion du Conseil de sécurité à Moscou, Russie, le vendredi 24 novembre 2023. Tous droits réservés Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Tous droits réservés Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Par Associated Press
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le président russe a déclaré que les outils d'IA créés en Occident "ignorent et annulent tout simplement la culture russe" et imposent une éthique occidentale "à laquelle nous nous opposons".

PUBLICITÉ

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé son intention d'approuver une stratégie nationale pour le développement de l'intelligence artificielle (IA), soulignant qu'il est essentiel d'empêcher un monopole occidental.

S'exprimant lors d'une conférence sur l'IA qui s'est tenue vendredi à Moscou, Vladimir Poutine a indiqué qu'"il est impératif d'utiliser des solutions russes pour créer des systèmes d'intelligence artificielle fiables, transparents, et sûrs pour les humains".

"La domination monopolistique de technologies étrangères en Russie est inacceptable, dangereuse et inadmissible", considère le président russe.

Il ajoute que "de nombreux systèmes modernes, formés à partir de données occidentales, sont destinés au marché occidental" et "reflètent l'éthique, les normes de comportement et la politique publique de l'Occident auxquelles nous nous opposons".

Au pouvoir depuis 20 ans, Vladimir Poutine a constamment lutté contre l'opposition et auprès des groupes de la société civile pour promouvoir les "valeurs traditionnelles russes", afin de contrer cette influence supposée de l'Occident - des politiques qui sont devenues encore plus oppressives après l'envoi des troupes en Ukraine en février 2022.

Vladimir Poutine a prévenu que les algorithmes développés par les plateformes occidentales pourraient conduire à une "annulation" numérique de la Russie et de sa culture.

"Une intelligence artificielle créée selon les normes et les modèles occidentaux pourrait être xénophobe", considère Vladimir Poutine.

"Les moteurs de recherche et les modèles génératifs occidentaux fonctionnent souvent de manière très sélective et partiale, ils ne prennent pas en compte la culture russe, allant parfois jusqu'à l'ignorer et l'annuler tout simplement", ajoute-t-il.

"En d'autres termes, la machine se voit confier une sorte de tâche créative qu'elle résout en utilisant uniquement des données en langue anglaise, ce qui est pratique et avantageux pour les développeurs du système. Ainsi, un algorithme, par exemple, peut indiquer à une machine que la Russie, notre culture, notre science, notre musique, notre littérature n'existent tout simplement pas".

Davantage de ressources pour la recherche russe sur l'IA

Il s'est engagé à consacrer des ressources supplémentaires au développement de superordinateurs et d'autres technologies afin d'intensifier la recherche nationale en matière d'IA.

"Il s'agit de développer la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine de l'intelligence artificielle générative et des grands modèles de langage", déclare Vladimir Poutine.

"À l'ère de la révolution technologique, c'est le patrimoine culturel et spirituel qui est le facteur clé de la préservation de l'identité nationale, et donc de la diversité de notre monde et de la stabilité des relations internationales", considère Vladimir Poutine.

"Nos valeurs traditionnelles, la richesse et la beauté des langues russes et des langues des autres peuples de Russie doivent constituer la base de nos développements", pour aider à créer des "systèmes d'IA fiables, transparents et sûrs".

Le président russe a souligné qu'il serait impossible d'interdire le développement de l'IA, mais qu'il était important de mettre en place les garanties nécessaires.

"Je suis convaincu que l'avenir ne réside pas dans l'interdiction du développement des technologies, c'est tout simplement impossible", déclare-t-il, ajoutant : "Si nous interdisons quelque chose, cela se développera ailleurs, et nous ne ferons que prendre du retard, c'est tout".

Vladimir Poutine considère que la communauté mondiale sera capable de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires pour encadrer l'IA une fois qu'elle aura pleinement pris conscience des risques.

"Lorsqu'elle comprendra la menace de sa libre propagation, de ses activités incontrôlées dans ce domaine, le désir de parvenir à un accord se manifestera immédiatement", déclare-t-il.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine ordonne d'augmenter de 15% le nombre de soldats dans l'armée russe

Quelles règles fixer pour l'utilisation de l'intelligence artificielle ? C'est le casse-tête des 27

Tentative d'assassinat de Trump : Comment la désinformation, dans chaque camp, jette de l'huile sur le feu