EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Voici les 10 outils d'IA les plus populaires

Le logo de l'OpenAI est affiché sur un téléphone portable avec une image sur un écran d'ordinateur générée par le modèle texte-image Dall-E de ChatGPT.
Le logo de l'OpenAI est affiché sur un téléphone portable avec une image sur un écran d'ordinateur générée par le modèle texte-image Dall-E de ChatGPT. Tous droits réservés AP Photo/Michael Dwyer
Tous droits réservés AP Photo/Michael Dwyer
Par Giulia Carbonaro
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

ChatGPT reste de loin l'outil d'IA le plus populaire, suivi par d'autres chatbots moins célèbres, des générateurs d'images et des outils d'écriture.

PUBLICITÉ

Au cours des deux dernières années, on a assisté à une explosion des outils d'IA en ligne. Pourtant, ChatGPT, dont l'apparition dans nos vies a suscité autant d'enthousiasme que de controverse, reste l'outil existant le plus populaire, selon une étude récente.

Les chercheurs de "writerbuddy.ai" - un outil d'écriture IA destiné aux rédacteurs, blogueurs et spécialistes du marketing - ont constaté que ChatGPT, le chatbot gratuit développé par OpenAI, s'est arrogé plus de 60 % de la part du trafic des outils IA entre septembre 2022 et août 2023, en accumulant un total de 14 milliards de visites.

Au total, "writerbuddy.ai" a observé 24 milliards de visites d'outils d'IA effectuées par des utilisateurs du monde entier au cours de la même période. Il s'agit d'une croissance majeure par rapport aux années précédentes.

Selon les conclusions de l'entreprise, le secteur de l'IA a connu une augmentation mensuelle moyenne du trafic de 236,3 millions de visites.

Mais tous les outils d'IA ne bénéficient pas du même engouement de la part des utilisateurs. Cela pourrait s'expliquer par le fait que les utilisateurs sont à peine représentatifs de la population mondiale.

Quels sont les outils les plus populaires après ChatGPT ?

Au cours de la même période analysée par "WriterBuddy.ai", le deuxième outil d'IA le plus populaire après ChatGPT est le chatbot Character AI, qui a obtenu un total de 3,8 milliards de visites entre septembre 2022 et août 2023.

L'outil d'écriture QuillBot talonne Character AI avec 1,1 milliard de visites, suivi du générateur d'images MidJourney avec 500,4 millions de visites et de l'outil de science des données, Hugging Face, avec 316,6 millions de visites.

Bard, la réponse de Google à ChatGPT, est arrivé en sixième position avec 241,6 millions de visites au cours de la même période, suivi de l'outil d'écriture, AI NovelAI, avec 238,7 millions de visites, du générateur de vidéos CapCut avec 203,8 millions, du chatbot JanitorAI avec 192,4 millions et du générateur d'images Civitai avec 177,2 millions.

Qui utilise ces outils ?

Outre les différences géographiques notables, il existe un écart considérable entre les hommes et les femmes qui utilisent les outils d'IA et ceux qui ne les utilisent pas.

Selon l'analyse de "WriterBuddy.ai", une écrasante majorité des utilisateurs d'outils d'IA au cours de la période observée étaient des hommes (69,5 %), tandis que seulement 30,5 % étaient des femmes.

Cet écart reflète le fossé existant entre les hommes et les femmes dans le secteur de l'IA, où la majorité des travailleurs sont des hommes. Selon les données les plus récentes du Forum économique mondial (WEF), seulement 22 % des femmes exercent des professions dans le domaine de l'IA au niveau mondial.

Dans une interview accordée à Euronews Next lors du Web Summit à Lisbonne en novembre, Meredith Whittaker, présidente de l'application de messagerie, Signal, a déclaré que la prédominance des hommes dans le secteur de l'IA était dangereuse et reflétait la culture patriarcale et misogyne dans laquelle nous vivons.

"Nous voulons des gens dans la pièce et nous voulons que la majorité des gens dans la pièce, à mon avis, soient ceux qui seront les plus susceptibles d'être lésés par ces systèmes", a-t-elle affirmé. "Or, à l'heure actuelle, c'est le contraire qui se produit".

Il existe également une énorme différence dans l'origine du trafic de ces outils d'IA.

La majeure partie du trafic total (22,62 %) provient des États-Unis, pour un total de 5,5 milliards de visites, tandis que 8,52 % proviennent de l'Inde, à l'origine de 2,1 milliards de visites.

Parmi les dix pays comptant le plus grand nombre d'utilisateurs d'IA figurent également l'Indonésie (1,4 milliard de visites), les Philippines (1,3 milliard de visites), le Brésil (1,3 milliard de visites), le Royaume-Uni (665 millions de visites), le Japon (642 millions de visites), l'Allemagne (630 millions de visites), le Mexique (579 millions de visites) et le Canada (534 millions de visites).

Collectivement, les pays européens ont totalisé 3,9 milliards de visites, ce qui place le continent en troisième position après les États-Unis et l'Inde.

La plupart des utilisateurs d'outils d'IA au cours de la période analysée par "WriterBuddy.ai" (63 %) l'ont fait via des appareils mobiles plutôt qu'un ordinateur portable ou de bureau.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quelles règles fixer pour l'utilisation de l'intelligence artificielle ? C'est le casse-tête des 27

Un "défaut" dans la mise à jour du logiciel Crowdstrike a provoqué une panne mondiale

Tentative d'assassinat de Trump : Comment la désinformation, dans chaque camp, jette de l'huile sur le feu