Un torero amateur fait face à un taureau, lors du festival de tauromachie de Huarina en Bolivie.

Vidéo. À Huarina, le plus grand festival de tauromachie de Bolivie

Ils sont des centaines de spectateurs et de toreros amateurs, rassemblés pour le plus grand festival de tauromachie de Bolivie. À Huarina, à environ 50 kilomètres à l'ouest de La Paz, ce festival est un hommage à Notre-Dame du Rosaire (un des nombreux noms donnés à la Vierge Marie dans le catholicisme).

Ils sont des centaines de spectateurs et de toreros amateurs, rassemblés pour le plus grand festival de tauromachie de Bolivie. À Huarina, à environ 50 kilomètres à l'ouest de La Paz, ce festival est un hommage à Notre-Dame du Rosaire (un des nombreux noms donnés à la Vierge Marie dans le catholicisme).

La fête consiste en un tournoi de tauromachie très populaire, dans lequel participent 16 amateurs, répartis en groupe de 4. Ces toreros font face à 70 taureaux.

Le mois dernier, un autre événement se tenait dans une communauté quechua de la région sud de Chuquisaca. Il a fait 1 mort et 10 blessés.

En Bolivie, les militants des droits des animaux remettent en question ce type d'événement. Ils soutiennent que, bien que le taureau ne soit pas tué, il est dérangé et en colère. C'est pourquoi il charge et peut blesser ou tuer des personnes.

Le maire a déclaré que des précautions avaient été prises et que les personnes impliquées avaient été invitées à être formées.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ