Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Combat pour les droits civiques et rhythm 'n' blues : une autre facette de Nashville

Nashville est connue pour sa scène musicale et sa vie nocturne électrisante
Nashville est connue pour sa scène musicale et sa vie nocturne électrisante   -   Tous droits réservés  Euronews   -  
Par Tim Gallagher

Lorsque vous parcourez le Sud américain sur la piste des droits civiques, il y a une ville qu'il faut absolument visiter : Nashville, dans le Tennessee.

Que vous souhaitiez découvrir des monuments chargés d'histoire, vous imprégner de culture locale ou apprécier de la bonne musique, il y en a pour tous les goûts.

Nashville est connue pour sa scène musicale et sa vie nocturne électrisante, qui attire chaque année des milliers de visiteurs. Mais si vous cherchez à élargir votre horizon et à remplir votre âme, "Music City" a également beaucoup à offrir dans ce domaine.

Nous vous proposons ici un guide des sites les plus connus et des joyaux cachés à découvrir lors de votre voyage à Nashville.

Découvrez l'influence de la musique afro-américaine aux États-Unis et ailleurs

L'aile culturelle du Civil Rights Trail est à ne pas manquer, et le Musée national de la musique afro-américaine vous dira tout sur la culture et l'influence de la musique noire américaine dans le monde entier.

Loin d'un musée guindé, cette institution de Nashville présente un large panel : de l'histoire du RnB à une introduction au Gospel, en passant par le rôle méconnu des cadres de la musique noire dans l'industrie. Si vous voulez en savoir plus sur la musique noire américaine dans la ville qui a produit Little Richard et Robert Knight, ce musée est incontournable.

Euronews
Le Musée national de la musique afro-américaineEuronews

Après cela, vous pouvez vous rendre sur Rep. John Lewis Way pour visiter le Country Music Hall of Fame and Museum qui comprend Charley Pride, DeFord Bailey et bien sûr Ray Charles. Une occasion à ne pas manquer : la visite de Hatch Show Print où vous pourrez vous émerveiller devant une collection d'affiches musicales datant des années 1800 et voir des professionnels les fabriquer à la main.

Promenez-vous dans l'université qui a contribué à écrire l'histoire

Bibliothèque du Congrès, LC-USZ62-112357 - Canva
Classe de première année de l'Université Fisk, Nashville, Tennessee, assise sur des marches à l'extérieur du bâtiment, entre 1890 et 1906.Bibliothèque du Congrès, LC-USZ62-112357 - Canva

Au XXe siècle, les moments où les yeux du monde se sont tournés vers Nashville n'ont pas manqué, et l'Université Fisk est au cœur du rôle de la ville dans l'histoire.

Diane Nash, éminente leader du mouvement étudiant de Nashville, a fréquenté Fisk et le Comité de coordination non-violent des étudiants y était également basé. Ces groupes ont joué un rôle essentiel dans les Freedom Rides de 1961, lorsque dix étudiants se sont rendus à Birmingham, en partant de Nashville, pour contester la ségrégation dans les bus publics, qui avait déjà été jugée inconstitutionnelle par la Cour suprême des États-Unis.

L'Université Fisk est également connue pour avoir produit les Fisk Jubilee Singers, qui ont popularisé la musique spirituelle noire en dehors des communautés afro-américaines. Certains pensent même que ce sont ces musiciens qui ont valu à Nashville le nom de "Music City" après qu'ils se soient produits devant la reine Victoria dans les années 1800.

Vous pouvez vous promener dans l'Université Fisk, vous émerveiller devant son architecture impressionnante et vous imprégner de l'histoire en participant à l'une des visites guidées du campus.

Visitez le bâtiment emblématique de Nashville

Nashville a été le lieu, dans le Sud des États-Unis, où des sit-ins ont mis en cause la ségrégation dans les restaurants.

Le magasin F.W. Woolworth de Nashville, un magasin "five-and-dime" où les articles coûtaient cinq ou dix cents, est devenu célèbre après que l'un des premiers sit-ins y ait eu lieu, lorsque des étudiants afro-américains ont protesté pacifiquement contre la ségrégation aux comptoirs des restaurants.

Le bâtiment de Woolworth sur la Cinquième Avenue accueille depuis cette année un théâtre avec un nouveau concept. Le bâtiment historique a été transformé en une salle de spectacle de plus de 750 places par l'artiste de musique country Chuck Wicks. Il présente des spectacles et peut également être loué pour des événements spéciaux.

Trouvez un musée qui recèle des trésors

Hors des sentiers battus, vous trouverez le Jefferson Street Sound Museum, qui se consacre à honorer la vie nocturne de Nashville et le légendaire Centre culturel afro-américain de Jefferson Street.

Le Jefferson Street Sound Museum est un espace créatif à but non lucratif où les visiteurs peuvent se plonger dans l'histoire de la musique soul dont il est imprégné. Le musée met en lumière l'âge d'or de Jefferson Street, entre 1935 et 1965, lorsque le quartier était animé par les sons et les images de la communauté afro-américaine de Nashville.

La rue elle-même a accueilli des stars, notamment Ella Fitzgerald et Duke Ellington, qui se sont tous deux produits au légendaire Blue Room. Le quartier était également animé par les boîtes de nuit, les salles de danse et le jazz. La musique de Jefferson Street a été influencée par la légendaire station de radio WLAC, et Jimi Hendrix y a même élu domicile avant de déménager à New York.

Jefferson Street peut vous apprendre tout cela et bien plus encore, tout en finançant de précieux projets communautaires grâce à l'argent récolté.

Et bien sûr, profitez de la musique live !

Euronews.
Le photographe et écrivain Johny Pitts assiste à un concertEuronews.

Après une longue journée d'éducation musicale, vous aurez peut-être envie de goûter aux sons de la ville de la musique, et Nashville ne vous décevra pas en matière de concerts.

La Nashville contemporaine a produit d'étonnants musiciens noirs tels que The New Respects, Yola et Devon Gilfillian. En 2021, la Nashvillienne Mickey Guyton est devenue la première artiste solo noire à être nommée pour un Grammy dans la catégorie country.

Le 5 Spot, le Rudy's Jazz Room, le Bourbon Street Blues et le Boogie Bar proposent tous une variété de musique afro-américaines de Nashville pour vous aider à vous détendre et à vous amuser, descendez-y pour goûter aux délices modernes de Nashville.