Art traditionnel et gastronomie : immersion dans la magie du Japon à Kanazawa et Toyama

Art traditionnel et gastronomie : immersion dans la magie du Japon à Kanazawa et Toyama
Tous droits réservés  euronews
Par Marta Brambilla

Sur la côte ouest du Japon, nous découvrons l'art délicat de la dorure à la feuille d'or à Kanazawa et la gastronomie subtile à base de produits de la mer à Toyama.

Kanazawa, comme de nombreuses villes japonaises, est une combinaison parfaite de modernité et de tradition. Son jardin Kenrokuen figure parmi les trois plus beaux du pays.

L'artisanat est certainement l'un des atouts de cette ville, mais sa spécialité, c'est la dorure à la feuille d'or. Un travail qui exige une grande maîtrise et une immense délicatesse.

Euronews
Le jardin Kenrokuen à KanazawaEuronews

Kanazawa et ses feuilles d'or si délicates

Nous nous rendons dans la boutique principale de Gold Leaf Sakuda. "À partir d'un kg d'or, on peut obtenir environ 52 000 feuilles d'or de taille standard," précise Kenichi Teramoto qui travaille pour l'entreprise.

"On fabrique des feuilles d'or à Kanazawa depuis 400 ans ; avant cela, on en fabriquait à Kyoto et encore auparavant, probablement, en Égypte et dans cette région du monde," fait-il remarquer.

"Cette activité a donc été transférée de Kyoto à Kanazawa et il se trouve que notre climat convient mieux que celui de Kyoto pour les feuilles d'or et aujourd'hui, on les fabrique exclusivement à Kanazawa," explique-t-il.

Euronews
L'artisanat de la dorure à la feuille d'or existe à Kanazawa depuis 400 ansEuronews

Les produits de la mer uniques de Toyama

Depuis Kanazawa, nous rejoignons Toyama, en train à grande vitesse Shinkansen. Le lendemain, à 4h du matin, c'est au port de Shinminato que nous avons rendez-vous avec le chef Takahiro Gejo, propriétaire du restaurant Gejo.

Nous l'accompagnons sur le marché aux poissons alors qu'il sélectionne les meilleurs ingrédients pour élaborer ses plats.

Une fois les courses terminées, au lever du soleil, nous prenons la direction de son restaurant. Les poissons qu'il a choisis serviront notamment dans des préparations crues comme des sushis.

Euronews
Exemple de plat réalisé par le chef GejoEuronews

"Les ingrédients de Toyama sont très frais et différents de ceux que l'on trouve dans d'autres régions et on ne trouve certains d'entre eux qu'à Toyama," affirme le chef Gejo. "L'eau froide issue de la fonte des neiges des montagnes de Tateyama se jette dans la mer du Japon et on compte environ 380 espèces de poissons dans cette mer, donc c'est probablement un lieu unique au Japon," conclut-il.

Journaliste • Marta Brambilla