Que signifie "solstice" ? Découvrez l'histoire de cette tradition en Europe

Certaines cultures anciennes célébraient le solstice - et leurs monuments subsistent. Stonehenge en est un exemple célèbre.
Certaines cultures anciennes célébraient le solstice - et leurs monuments subsistent. Stonehenge en est un exemple célèbre. Tous droits réservés Canva
Par Charlotte Elton
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le solstice d'hiver - qui tombe le 21 décembre dans l'hémisphère nord - est le jour de l'année où la nuit est la plus longue. Partons à la découverte des célébrations traditionnelles de cet événement en Europe.

PUBLICITÉ

Noël arrive dans quelques jours, mais ce n'est pas la seule fête hivernale du calendrier. De nombreuses cultures célèbrent le solstice d'hiver depuis l'aube de l'histoire de l'humanité.

Ce phénomène se produit lorsque le pôle Nord atteint son inclinaison maximale par rapport au Soleil. Alors que la nuit s'éternise, où pouvez-vous célébrer cette tradition ancestrale en Europe ?

Pourquoi les différentes cultures célèbrent-elles le solstice d'hiver ?

Le mot "solstice" vient du latin sōlstitium et se traduit par "soleil immobile".

De nombreuses cultures anciennes dépendaient économiquement de l'évolution des saisons. Le solstice d'hiver marquait le début d'une période hivernale difficile, mais aussi la renaissance du soleil, les jours commençant à s'allonger progressivement au début de la nouvelle année.

Des Saturnales - la fête de Saturne dans la Rome antique - à Yule, la période la plus sombre de l'année a toujours été synonyme de festivités.

Mais certaines cultures anciennes célébraient le solstice de manière particulière, et leurs monuments subsistent encore aujourd'hui.

Alors, où devriez-vous passer la journée la plus courte de l'année ?

3. Newgrange, Irlande

Newgrange est l'un des plus importants sites sacrés d'Irlande
Newgrange est l'un des plus importants sites sacrés d'IrlandeCanva

Newgrange est un site incontournable en Irlande. Cet énorme monticule qui s'étend sur plus d'un hectare est l'une des plus anciennes structures liées à l'astronomie au monde.

La structure est à l'origine une tombe néolithique et un site de culte, construite vers 3 200 avant J.-C., ce qui lui confère un âge de cinq millénaires. Les archéologues estiment qu'il a fallu environ 20 ans à une équipe de 300 personnes pour la construire.

Chaque année, au solstice d'hiver, un rayon de soleil pénètre profondément dans la tombe et illumine la chambre. Cet événement spectaculaire dure environ 17 minutes à l'aube du solstice.

Au fil des millénaires, les monticules sont entrés dans la mythologie irlandaise sous le nom de sídhe ou "monticules de fées". Newgrange serait la demeure d'Oenghus, le dieu de l'amour.

Visiter Newgrange en Irlande

Il faut être très chanceux pour avoir accès à Newgrange le matin du solstice.

L'accès à la chambre le matin du solstice est déterminé par une loterie qui a lieu chaque année à la fin du mois de septembre. Environ 30 000 candidats sont en compétition pour 50 places.

Mais si vous n'êtes pas admis, vous pouvez toujours vous rassembler devant le monticule de Newgrange pour marquer l'événement.

2. Stonehenge, Royaume-Uni

Stonehenge est l'un des monuments les plus remarquables du Royaume-Uni.

L'origine et la raison d'être de cet anneau monumental de pierres massives - chacune d'entre elles mesurant environ quatre mètres de haut - ont mystifié les visiteurs émerveillés pendant des siècles. Les médiévaux ont supposé qu'il avait été construit par des géants ou par le magicien Merlin. Les conspirationnistes d'aujourd'hui décrivent le site comme une base d'atterrissage pour les extraterrestres - une théorie qui fait l'objet de vifs débats sur internet.

En réalité, il s'agissait probablement d'un lieu de culte, de pèlerinage et de guérison. Certaines des personnes enterrées sur le site venaient d'aussi loin que la Méditerranée.

La structure pourrait également avoir servi de calendrier solaire géant. Le site est aligné dans la direction du lever du soleil au solstice d'été et du coucher du soleil au solstice d'hiver. Des preuves archéologiques révèlent que des porcs étaient abattus à Stonehenge en décembre et en janvier, ce qui indique l'existence de fêtes du solstice.

PUBLICITÉ

Chaque année, des visiteurs du monde entier se rassemblent encore pour célébrer le solstice d'hiver et voir le soleil se lever au-dessus des pierres. Le monument est orienté vers le coucher du soleil, mais les visiteurs se rassemblent le lendemain matin pour célébrer l'événement.

Comment visiter Stonehenge

L'entrée est gratuite. L'accès au monument se fait généralement à partir de 7h45 environ (ou lorsqu'il fait assez clair pour entrer en toute sécurité) jusqu'à 10h. Le nombre de places de parking est extrêmement limité, ajoutent les autorités.

1) Fête de la Sainte-Lucie, dans certaines parties de la Scandinavie

Une jeune fille déguisée en Sainte-Lucie et ses assistantes marchent dans les rues de la petite ville d'Aange (Ånge), à 400 km au nord de Stockholm.
Une jeune fille déguisée en Sainte-Lucie et ses assistantes marchent dans les rues de la petite ville d'Aange (Ånge), à 400 km au nord de Stockholm.SVEN NACKSTRAND/2004 AFP

En Suède, en Norvège et dans les régions suédophones de Finlande, les célébrations du solstice ont fusionné avec la tradition plus récente de la Sainte-Lucie.

Cette fête des lumières a lieu le 13 décembre - le solstice selon l'ancien calendrier julien - en l'honneur de Sainte Lucie, une jeune chrétienne sicilienne tuée par les Romains en 304 après Jésus-Christ.

Aujourd'hui, cet événement marque le début de la saison de Noël. A cette occasion les églises de Scandinavie sont animées par des processions de jeunes femmes vêtues en blanc et portant des couronnes de bougies sur la tête.

PUBLICITÉ

La fête intègre également les célébrations païennes du solstice d'hiver, et l'on y sert traditionnellement des gingersnaps, des brioches aromatisées au gingembre, et du glögg, le vin chaud local.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

8 000 personnes se rassemblent à Stonehenge pour le solstice d'été

Solstice d'hiver : des scientifiques australiens prennent un bain glacé en Antarctique

Bain du solstice d'hiver en Tasmanie