Total relaxé dans l'affaire "Pétrole contre nourriture"

Total relaxé dans l'affaire "Pétrole contre nourriture"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Le groupe pétrolier Total, poursuivi pour des faits de corruption d’agents publics étrangers dans l’affaire du programme “Pétrole contre nourriture” dans l’Irak de Saddam Hussein, a été relaxé lundi par le tribunal correctionnel de Paris.

Son actuel PDG Christophe de Margerie, poursuivi pour des faits présumés de complicité d’abus de biens sociaux au préjudice de Total dans ce dossier, et l’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua, poursuivi pour trafic d’influence passif et corruption d’agents publics étrangers, ont également été relaxés.

Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : "net progrès" malgré la poursuite d'affrontements

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe