DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Boko Haram s'attaque au Cameroun

Boko Haram s'attaque au Cameroun
Taille du texte Aa Aa

Boko Haram met ses menaces à exécution et exporte sa violence au-delà des frontières du Nigeria. Le groupe islamiste radical a lancé une vaste offensive, ce lundi, contre une base militaire de Kolofata, dans le nord du Cameroun voisin. Cette offensive, qui a fait 143 morts dans les rangs des islamistes selon le gouvernement camerounais, intervient alors que Boko Haram sème la mort et la destruction depuis plusieurs jours à Baga, dans le nord-est du Nigeria. Plusieurs centaines de personnes y auraient été massacrées et plusieurs dizaines de milliers d’autres seraient en fuite.

“Les attaques dans la ville de Baga, dans l‘État de Borno, les 3 et 7 janvier, ont déplacé environ 150 000 personnes. Il s’agit d’estimations de l’Agence d’Urgence de l‘État de Borno, car l’accès en toute indépendance à la zone n’est pas possible pour le moment. Il faut donc que ces chiffres soient vérifiés par les Nations Unies”, a réagi Jens Laerke, porte parole du bureau de coordination des affaire humanitaires de l’ONU.

Les exactions attribuées à Boko Haram se sont intensifiées ces derniers mois. Le groupe ne reculant devant rien, comme samedi, à Maïduguri, où c’est une fillette d’une dizaine d’années seulement qui a été envoyée se faire exploser dans un marché très fréquenté.

Incapable de faire face, l’armée nigérianne a appelé ce week-end la communauté internationale à l’aide.