La justice américaine déclare 'coupable' le fondateur du site Silk Road

La justice américaine déclare 'coupable' le fondateur du site Silk Road
Par Olivier Peguy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le créateur du site Silk Road reconnu coupable par la justice américaine. Ce site était une des plus grandes plate-formes au monde dédiée à la vente en ligne de produits stupéfiants.

PUBLICITÉ

Aux Etats-Unis, le créateur du site Silk Road, Ross Ulbricht, a été déclaré ce mercredi coupable de blanchiment d’argent, trafic de stupéfiants, entreprise criminelle et piratage informatique. Au total, sept chefs d’accusation étaient retenus contre cet Américain de 30 ans. Son procès a débuté à la mi-janvier au tribunal fédéral de New York. Les jurés doivent désormais fixer la peine. Ross Ulbricht risque la prison à vie.

A l’issue de l’audience, Lyn Ulbricht, la mère de Ross, a qualifié la décision d’“injuste”. “On n’a pas pu se défendre à armes égales, a-t-elle affirmé. Plusieurs témoins n’ont pas témoigné. De nombreuses preuves n’ont pas pu être présentées, faute d’autorisation. Certains éléments de la défense ont été volontairement écartés. Tout cela n’a pas permis d’avoir une vision complète des choses”.

Les autorités américaines espèrent que cette décision aura un effet dissuasif. C’est en tout cas le commentaire de Peter Skinner, ancien procureur. “L’accusé pensait être à l’abri derrière un pseudonyme (‘Dread Pirate Roberts”, NDLR), mais ça n’a pas été le cas, a-t-il souligné. Les enquêteurs ont prouvé qu’ils peuvent identifier les utilisateurs de sites internet et d’adresses mail, les identifier et les poursuivre”.

Le site Silk Road avait été créé en 2011. Il permettait aux internautes d’acheter tout type de drogues, ou encore des faux papiers, tout cela anonymement. Les clients utilisaient des “bitcoins”, du nom de cette monnaie virtuelle. A la tête de ce grand marché noir, Ross Ulbricht avait été arrêté en octobre 2013. Le site avait alors été fermé par le FBI.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La fusée Falcon 9 de SpaceX est revenue sur Terre

No Comment : lancement de la fusée Falcon 9 de Space X

Google fête ses 25 ans : le géant de l'internet peut-il être mieux contrôlé ?