EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Google fête ses 25 ans : le géant de l'internet peut-il être mieux contrôlé ?

Logo de Google sur le bureau de l'entreprise à New York
Logo de Google sur le bureau de l'entreprise à New York Tous droits réservés AP Photo/Peter Morgan, File
Tous droits réservés AP Photo/Peter Morgan, File
Par Andrey Poznyakov
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en russe

Google célèbre son 25e anniversaire, tout en étant confronté à des allégations de domination du marché et à la possibilité de nouvelles réglementations antitrust.

PUBLICITÉ

En un quart de siècle, Google a réussi à s'imposer comme l'une des entreprises les plus puissantes et influentes de l'ère internet. Depuis son modeste début dans un garage en Californie, la société a métamorphosé la manière dont nous naviguons sur le web et interagissons avec la technologie.

Le moteur de recherche de Google est devenu l'incontournable boussole numérique de notre époque, et son système d'exploitation Android est le choix préféré pour la plupart des smartphones et tablettes dans le monde entier.

La dépendance

Cependant, la dépendance à l'égard de Google ne se limite pas à son moteur de recherche. Google Maps, par exemple, est devenu un guide incontournable pour des millions de personnes à travers le monde. Javier Espinoza, correspondant du Financial Times pour l'Union européenne, exprime cette dépendance d'une manière frappante : "Nous avons abandonné nos cerveaux. Je suis encore surpris de ne pas être tombé d'une falaise, parce que je suis aveuglément Google Maps partout où il m'emmène."

Cette suprématie incontestée de Google n'est pas passée inaperçue. Les autorités de la concurrence, tant aux États-Unis qu'en Europe, cherchent à réagir face à la puissance croissante de la société. Cependant, les efforts visant à réglementer cette situation se heurtent souvent à des procédures bureaucratiques complexes et à des débats en cours sur la manière de maintenir un équilibre entre l'innovation et la régulation.

"Certaines personnes disent que la réglementation est arrivée trop tard et qu'elle est peu efficace. Pour des entreprises comme Google, il est bon d'attendre, de faire traîner le processus de manière à ce qu'il y ait des 'victimes de la concurrence', comme l'a dit un jour un dirigeant du secteur de la technologie. Et cela fait partie de l'histoire des avantages accordés aux entreprises bien implantées comme Google," explique Javier Espinoza.

"Législation sur les marchés numériques" de l'UE

En Europe, la "législation sur les marchés numériques" vise à limiter l'influence des géants de la technologie, notamment Google, au sein de l'Union européenne. 

Cette législation devrait, au moins en théorie, réduire la capacité de ces entreprises à promouvoir leurs propres services sur leurs plateformes, favorisant ainsi la concurrence et protégeant les droits des consommateurs. Cependant, la manière dont ces restrictions s'appliqueront concrètement suscite encore des interrogations et des débats sur la meilleure approche pour atteindre ces objectifs tout en préservant l'innovation.

Le débat sur la manière de réglementer ces entreprises continue de faire rage, et il est clair que la trajectoire de Google continuera d'être scrutée de près dans les années à venir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qu'est ce qui se cache derrière l'expression "menace de l'informatique quantique" ?

Publicité en ligne : Bruxelles accuse Google d'avoir abusé de sa position dominante

La Commission européenne et Google proposent un pacte volontaire sur l'intelligence artificielle