L'opération séduction européenne de David Cameron

L'opération séduction européenne de David Cameron
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Pour David Cameron cette semaine, il faut séduire l’Union européenne, à commencer par Jean-Claude Juncker, le président de la commission, reçu ce

PUBLICITÉ

Pour David Cameron cette semaine, il faut séduire l’Union européenne, à commencer par Jean-Claude Juncker, le président de la commission, reçu ce lundi à Chequers, la résidence secondaire officielle du Premier ministre britannique.

Séduire, pour convaincre l’Europe du bien-fondé des réformes que Londres exige : plus de pouvoirs souverains pour le Royaume-Uni, moins d’accès aux prestations sociales pour les ressortissants de l’Union, particulièrement ceux en provenance des pays de l’Est.

En toile de fond bien-sûr, la perspective avant 2017, peut-être 2016, d’un référendum sur une éventuelle sortie du pays de l’Union.

L’offensive de David Cameron doit se poursuivre toute la semaine, avec des visites prévues à Copenhague, Amsterdam, Varsovie, Paris et Berlin.

Avant le sommet de Bruxelles fin juin, le chef du gouvernement aura plaidé sa cause auprès de tous les dirigeants européens sans exception.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La présidente géorgienne a mis son veto à la "loi russe", "un sabotage de notre voie européenne"

Le Parlement allemand débat sur la hausse de la violence politique

La présidente géorgienne mettra son veto sur la loi sur l'ingérence étrangère