Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le titre Volkswagen s'effondre après la révélation d'une fraude aux dispositifs anti-pollution aux Etats-Unis

Le titre Volkswagen s'effondre après la révélation d'une fraude aux dispositifs anti-pollution aux Etats-Unis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le constructeur allemand Volkswagen enregistre le plus fort plongeon en bourse de son histoire, à cause de la révélation d’une tricherie sur les contrôles antipollution aux Etats-Unis, qui l’oblige à rappeler 500 000 véhicules. La fraude a été réalisée grâce à un logiciel installé dans près d’un demi-million de véhicules Volkswagen et Audi, certains commercialisés depuis 2009.

“Je pense que l’Agence de Protection de l’Environnement essaye d’envoyer un message à Wolkswagen dans ce cas particulier, mais à lindustrie automobile dans son ensemble, pour dire qu’ils ne tolèreront aucune irrégularité quand il s’agit des standards d‘émission”, affirme

Volkswagen a reconnu vendredi avoir délibérément contourné les normes antipollution. Dès lundi, son titre cédait près de 10 % à l’ouverture, et plus de 20 % en milieu de journée.

En une demi-journée, plus de vingt milliards d’euros sont partis en fumée. Le fabriquant a annoncé qu’il cessait de commercialiser ses modèles diesel aux Etats-Unis. Le scandale sonne comme une rupture de confiance. A Berlin, le gouvernement allemand a affirmé vouloir vérifier qu’il n’y a pas eu de tricherie en Allemagne.