La famille et les immigrés, défendus par le pape François à Philadelphie

La famille et les immigrés, défendus par le pape François à Philadelphie
Par Olivier Peguy avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pape François est arrivé ce samedi à Philadelphie, dernière étape de son séjour aux Etats-Unis. Comme souvent depuis son arrivée sur le sol

PUBLICITÉ

Le pape François est arrivé ce samedi à Philadelphie, dernière étape de son séjour aux Etats-Unis.
Comme souvent depuis son arrivée sur le sol américain, il a salué la diversité culturelle née de l’immigration. Ce samedi après-midi, il l’a fait à l’Independance Hall de Philadelphie, là même où a été proclamée la déclaration d’indépendance américaine en 1776.

Dans son discours, devant des milliers d’Américains dont beaucoup d’Hispaniques, le souverain pontife a rappelé l’esprit des Pères fondateurs et l’attachement à la liberté religieuse.

“Dans un monde où diverses formes de tyrannie moderne cherchent à supprimer la liberté religieuse, ou bien cherchent à utiliser la religion comme prétexte à la haine et à la violence, il est important que les fidèles des différentes religions unissent leurs voix pour appeler à la paix”, a-t-il déclaré.

Dans la soirée, il a participé à une “fête des familles”, un événement qui a rassemblé plusieurs centaines de milliers de fidèles dans le centre de Philadelphie. Parmi les personnalités présentes, le ténor italien Andrea Bocelli ou encore la chanteuse Aretha Franklin.

Aretha Franklin performs 'Amazing Grace' for Pope Francis http://t.co/3UaZfkSptw

— Washington PostVideo (@PostVideo) 27 Septembre 2015

Ce dimanche, le pape célébrera une messe clôturant la VIIIe Rencontre mondiale des familles. Plus d’un million de personnes sont attendues.

> Le programme du séjour du pape aux USAlire ici

Le pape et l’enfant handicapé

A sa descente d’avion à l’aéroport de Philadelphie, le pape est monté dans sa voiture pour se rendre à la Cathédrale Saints-Pierre-et-Paul. Alors que le convoi démarrait, François a demandé à son chauffeur de s’arrêter. Le souverain pontife est alors embrasser un enfant handicapé et saluer les parents.

Retour sur le passage du pape à New York

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump condamné à une amende de 355 millions de dollars pour fraudes financières

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe

Les républicains refusent d'examiner un projet de loi sur l'aide à l'Ukraine