EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ankara-Moscou : pas d'amélioration en vue

Ankara-Moscou : pas d'amélioration en vue
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le torchon brûle toujours entre la Russie et la Turquie : Poutine ne digère pas qu'un de ses avions de chasse ait été abattu, il l'a confirmé aux journalistes.

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine, pessimiste sur une possible amélioration des relations avec la Turquie. Devant quelques 1400 journalistes, le président russe tient sa conférence de presse annuelle fleuve à Moscou : au menu, les tensions avec Ankara, après la perte le 24 novembre d’un avion de chasse russe abattu par la Turquie.

“Si cela avait été un accident tragique, comme on l’a entendu ensuite, les Turcs ne savaient pas que c‘était un avion russe, et bien, que fait-on normalement ? Vous prenez votre téléphone et vous vous expliquez. Il y a un mort quand même ! Au lieu de cela, ils ont couru à Bruxelles pour demander qu’on les protège. On les a même pas touchés.”

Selon Vladimir Poutine, en abattant cet avion, Ankara aurait voulu séduire les Etats-Unis en leur prouvant qu’il était un partenaire solide.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Vladimir Poutine attendu en Corée du Nord

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre