PUBLICITÉ

Libération du correspondant du Washington Post à Téhéran

Libération du correspondant du Washington Post à Téhéran
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec AFP, Washington Post
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

4 Iraniens ayant la nationalité américaine libérés ce samedi lors d’une échange de prisonniers avec les Etats-Unis, c’est ce que rapporte l’agence de

PUBLICITÉ

4 Iraniens ayant la nationalité américaine libérés ce samedi lors d’une échange de prisonniers avec les Etats-Unis, c’est ce que rapporte l’agence de presse iranienne Fars. Parmi eux, il y aurait le journaliste du Washington Post Jason Rezaian. Il avait été arrêté en juillet 2014 chez lui, à Téhéran, où il travaillait comme correspondant du quotidien américain depuis deux ans. Accusé d’espionnage, il avait été condamné fin 2015 à une peine de prison dont la durée n’avait jamais été annoncée publiquement.

Live updates: Iran agrees to release Washington Post reporter Jason Rezaian, according to Iranian media https://t.co/6VJDIzHo3a

— Washington Post (@washingtonpost) 16 Janvier 2016

A timeline of Washington Post reporter Jason Rezaian's imprisonment in Iran https://t.co/W5KrRXUrYppic.twitter.com/YBja1VrQ8N

— Washington Post (@washingtonpost) 16 Janvier 2016

Le pasteur irano-américain Saïd Abdeini ferait également partie des personnes libérées tout comme l’ex-marine Amir Hekmati et Nosratollah Kosravi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : Ebrahim Raïssi, portrait d'un dirigeant ultra-conservateur

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Le chef de l'AIEA cherche à renforcer les contrôles sur le programme nucléaire iranien