La Turquie assure ne pas vouloir mener d'opération terrestre en Syrie

La Turquie assure ne pas vouloir mener d'opération terrestre en Syrie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Turquie a réaffirmé ce vendredi qu’elle n’avait pas l’intention de lancer d’opération militaire terrestre en Syrie voisine. Cela n’empêche pas

PUBLICITÉ

La Turquie a réaffirmé ce vendredi qu’elle n’avait pas l’intention de lancer d’opération militaire terrestre en Syrie voisine.
Cela n’empêche pas Ankara de procéder à des bombardements dans la province d’Alep, dans les zones tenues par les forces kurdes syriennes.
La Turquie accuse ces combattants kurdes d‘être responsables de l’attentat perpétré mercredi dans la capitale turque.

La Turquie n’entrera en Syrie avec des troupes au sol que dans le cadre d’une action collective menée soit sous couvert d’une résolution du Conseil de sécurité soit sous la direction de la coalition internationale. En tout cas, ce ne peut être que de façon collective, cela ne sera pas une opération menée par la seule Turquie.Yasar Halit Cevik, ambassadeur de la Turquie auprès des Nations Unies

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni ce vendredi soir à la demande de la Russie qui souhaitait dénoncer les opérations militaires turques en Syrie. Mais plusieurs pays dont la France ont rejeté le projet de résolution russe.

Par ailleurs, le président américain s’est entretenu au téléphone avec son homologue turc. Barack Obama a demandé à Recep Tayyip Erdogan de faire preuve de retenue dans ses bombardements. Il a formulé la même demande aux miliciens kurdes.

- avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Kurdes alliés des uns, ennemis des autres

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie