This content is not available in your region

Début d'évacuation dans un calme apparent de la Jungle de Calais

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Début d'évacuation dans un calme apparent de la Jungle de Calais

Environ 200 policiers et CRS ont été vus ce matin pénétrer à l’intérieur du bidonville et commencer à évacuer ses habitants. Des poids lourds et des bulldozers ont par ailleurs débuté le démantèlement des tentes et des baraquements.

Plus de 3.000 personnes, selon les associations présentes sur place, vivent dans la partie Sud de la Jungle. Leur expulsion a finalement été validée par le tribunal administratif de Lille la semaine dernière.

Mais un groupe d’ONG a déposé un nouveau recours contre cette décision, cette fois devant le Conseil d’Etat.