PUBLICITÉ

La peur d'une bombe sale évoquée à Washington

La peur d'une bombe sale évoquée à Washington
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La sécurité nucléaire était au centre des discussions internationales lors d’un sommet exceptionnel à Washington. La menace islamiste était au coeur

PUBLICITÉ

La sécurité nucléaire était au centre des discussions internationales lors d’un sommet exceptionnel à Washington. La menace islamiste était au coeur des débats, après notamment les craintes récentes d’un attentat contre une centrale nucléaire en Belgique.

Ce risque existe toujours pour le président américain.

Barack Obama :“Grâce à nos efforts coordonnés, aucun groupe terroriste n’a réussi jusqu‘à présent à acquérir une arme nucléaire. Nous avons réduit le risque, mais la menace terroriste nucléaire persiste.”

Plusieurs dizaines de manifestants se sont regroupés à Washington qui était bouclée par d’importantes mesures de sécurité. Une boule de plutonium, de la taille d’une pomme, pourrait faire des dégâts considérables a précisé le locataire de la Maison-Blanche qui quittera son poste en janvier.

50 pays sont rassemblés, mais pas la Russie. Et 102 pays ont signé un accord sur la protection du matériel nucléaire, qui n’est pas encore entré en vigueur.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bande de Gaza : des discussions “positives” en vue d’une trêve

Les États-Unis sous la menace d'un shutdown, les élus votent in extremis un nouveau budget

Les Etats-Unis et l'UE affichent leur unité face aux multiples crises